Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

Red Bull : L'expérience du moteur Mercedes a joué en faveur de Pérez

Red Bull ne nie pas que la grande expérience de Sergio Pérez avec le moteur Mercedes a été l'un des arguments ayant conduit à son recrutement pour 2021.

Red Bull : L'expérience du moteur Mercedes a joué en faveur de Pérez

Avant de choisir Sergio Pérez plutôt qu'Alexander Albon pour faire équipe avec Max Verstappen l'année prochaine, Red Bull Racing assure avoir pris soin d'analyser toutes les données à sa disposition et de mettre tous les sentiments de côté. Revenant sur le recrutement du Mexicain, Helmut Marko livre plusieurs points clés qui ont fait peser la balance en sa faveur. Parmi ceux-ci, le conseiller spécial de Red Bull insiste fortement sur la riche expérience dont jouit Pérez avec l'unité de puissance Mercedes. Un argument qui semble avoir réellement eu une incidence, notamment par rapport à l'autre candidat au baquet qu'aurait pu être Nico Hülkenberg.

Lire aussi :

"La première chose qui a parlé, c'est l'incroyable courbe de forme à laquelle il est parvenu", explique Helmut Marko au cours d'un entretien accordé à Motorsport.com. "C'était certainement sa meilleure saison depuis son arrivée en Formule 1. C'est une chose. L'autre chose, c'est que lors du Grand Prix qu'il a remporté, Russell ne se rapprochait pas significativement à bord de la Mercedes, malgré de meilleurs pneus. Il a prouvé lors de certaines courses qu'il pouvait piloter suffisamment vite afin de tenir en respect un adversaire sans trop en demander à ses pneus."

"Il a aussi parfois eu de la malchance, par exemple quand il a abandonné à Bahreïn alors qu'il était troisième. Et puis il y a le fait qu'il a piloté de nombreuses saisons avec le moteur Mercedes, et qu'il connaît sa maniabilité ainsi que sa réactivité. Tout cela parle pour lui. Hülkenberg a fini chez Renault. On ne peut probablement pas utiliser les trois courses qu'il a faites avec le moteur Mercedes, car il était davantage occupé à ajuster la voiture qu'à collecter des données."

Pérez doit être le Bottas de Red Bull !

Après avoir laissé à Albon jusqu'à la fin de la saison 2020 pour convaincre, Red Bull assume le fait d'avoir opté pour le changement dans l'espoir de disposer d'un duo plus fort l'année prochaine, notamment dans la perspective du championnat constructeurs avec le besoin de marquer des gros points régulièrement avec ses deux voitures.

"Il faut supposer que McLaren fera un pas en avant avec le moteur Mercedes, et que Renault et Ferrari reviendront probablement aussi", avance Helmut Marko. "Si l'on est à cinq dixièmes en qualifications, on ne se retrouve pas quatrième mais septième ou huitième. Et ça n'a aucune utilité pour l'équipe dans le sens où l'on ne peut plus avoir recours à un jeu stratégique."

"À Abu Dhabi, Mercedes ne pouvait rien faire [avec la stratégie], ou seulement en prenant énormément de risques. Bottas aurait été celui qu'il fallait chausser de pneus tendres, mais il se serait retrouvé derrière Albon, et dépasser sur le circuit d'Abu Dhabi est réputé difficile. Ils n'ont pas pu faire jouer leur stratégie habituelle car Albon a fait une très bonne course et était proche des Mercedes. Nous voulons redevenir Champions du monde l'an prochain. Il nous faut donc une paire solide avec laquelle nous pouvons tout tenter sur le plan stratégique."

Helmut Marko se montre toutefois clair : Red Bull n'attend pas de Pérez qu'il concurrence d'emblée un Max Verstappen autour duquel l'écurie est clairement organisée et dont il est clairement le leader, mais veut que le Mexicain en soit le plus proche possible, beaucoup plus que ne l'était Albon ces dix-huit derniers mois.

"Pérez doit se trouver avec Max à portée de tir en rythme de course", précise Marko. "Nous verrons en qualifications, car personne n'a encore réussi à atteindre son niveau. Ce pourrait être un maximum de deux dixièmes, quelque chose comme ça, peut-être même encore moins. Il nous faut une équipe forte de manière à pouvoir nous battre contre Mercedes avec deux pilotes. Je m'attends à ce que nous soyons de nouveau les adversaires de Mercedes. Si Bottas ne connaît pas d'aussi mauvaises journées qu'à Bahreïn, il remplit très bien sa tâche. Nous attendons la même chose de Pérez."

Propos recueillis par Christian Nimmervoll

partages
commentaires
Yuki Tsunoda va "en donner pour son argent" à Pierre Gasly

Article précédent

Yuki Tsunoda va "en donner pour son argent" à Pierre Gasly

Article suivant

Le récital turc de Lewis Hamilton restera sa performance de l'année

Le récital turc de Lewis Hamilton restera sa performance de l'année
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Red Bull Racing
Tags helmut marko
Auteur Basile Davoine
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021