Renault lorgnerait sur un partenariat avec Williams

En quête d'une nouvelle écurie cliente pour compenser la fin du partenariat avec McLaren, Renault n'aurait désormais plus que Williams comme cible envisageable.

Renault lorgnerait sur un partenariat avec Williams

Sans équipe cliente pour la saison 2021, Renault cherche une nouvelle structure avec laquelle collaborer à l'avenir. La cible potentielle que constituait Alfa Romeo Sauber n'est plus d'actualité, l'équipe suisse étant en passe de prolonger son entente avec Ferrari, et c'est désormais du côté de Grove que se tournerait le constructeur français. Ce que Renault cherche à faire est de disposer à ses côtés d'une équipe partenaire qui exploiterait ses moteurs mais qui serait également susceptible d'accueillir des pilotes de son programme junior. L'opération ne serait toutefois pas une mince affaire, compte tenu des liens solides entre Williams et Mercedes.

Ces dernières semaines, un accord de principe aurait été trouvé entre Sauber et Ferrari pour que le vaste partenariat déjà en place perdure. Rien n'a été annoncé officiellement, mais cette perspective est pour beaucoup considérée comme acquise. Reste à déterminer dans ce dossier la continuité ou non de l'implication d'Alfa Romeo, qui donne son nom à l'écurie dirigée par Frédéric Vasseur.

C'est donc une porte qui s'est refermée pour Renault, qui est à un tournant de son engagement en Formule 1 alors que l'écurie d'usine a été rebaptisée Alpine à partir de cette saison. Le moteur conçu à Viry-Châtillon équipait l'an dernier McLaren, mais l'écurie de Woking l'a désormais délaissé pour renouer des liens avec Mercedes. Or le Losange souhaite rentabiliser son bloc en disposant d'une autre équipe que la sienne dans son giron.

Lire aussi :

L'enjeu n'est pas seulement technique et commercial, il est aussi politique. La recherche d'une véritable écurie partenaire lui permettrait ainsi de peser davantage lors des discussions importantes au sein du paddock, tout en ouvrant des alternatives pour offrir un avenir à des jeunes pilotes qui, aujourd'hui, n'en ont pas chez Alpine derrière Fernando Alonso et Esteban Ocon. On pense naturellement à Christian Lundgaard, Guanyu Zhou ou encore Oscar Piastri.

Le contexte actuel ne semble mener qu'à une seule possibilité pour Renault, et il s'agirait de Williams. L'écurie britannique paraît aujourd'hui être la seule à évaluer la possibilité de changer de motoriste, Red Bull faisant tout pour concrétiser la reprise du projet Honda. Les dernières rumeurs avancent même qu'un premier contact entre les deux parties a déjà été établi. Cependant, il y aurait au moins deux obstacles majeurs à surmonter.

Le premier est le temps, car les monoplaces pour la saison 2022 sont déjà en phase de conception et il est crucial pour les ingénieurs de connaître les dimensions de l'unité de puissance à intégrer afin d'optimiser le package. Le deuxième n'est autre que les relations entre Williams et Mercedes, qui viennent tout juste de prendre une nouvelle direction avec l'annonce, début janvier, de la fourniture d'éléments techniques tels que la boîte de vitesses par le constructeur allemand.

Le contexte n'a rien de simple et le défi serait de taille pour pouvoir boucler une telle opération entre Williams et Renault avec prise d'effet dès 2022. Il s'agit toutefois d'une question à trancher le plus rapidement possible pour le Losange, car Luca de Meo, PDG du Groupe Renault, aurait fixé parmi les priorités celle de s'assurer des liens avec une écurie cliente.

partages
commentaires
Les déboires de Ferrari en 2020, une leçon pour tous
Article précédent

Les déboires de Ferrari en 2020, une leçon pour tous

Article suivant

Mayländer : "Parfois, c'est difficile avec Hamilton derrière…"

Mayländer : "Parfois, c'est difficile avec Hamilton derrière…"
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021