Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
EL1 dans
2 jours
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
9 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
EL1 dans
30 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
37 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
51 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
58 jours

Renault modifie son DRS suite aux problèmes survenus en essais

partages
commentaires
Renault modifie son DRS suite aux problèmes survenus en essais
Par :
28 juin 2019 à 18:14

Les deux Renault ont rencontré un souci inhabituel avec leur DRS lors des essais libres du Grand Prix d'Autriche, poussant l'écurie française à faire des modifications pour la suite du week-end.

Renault F1 va modifier son DRS d'ici samedi, après les problèmes rencontrés ce vendredi lors des essais libres du Grand Prix d'Autriche. Un phénomène d'oscillation a été constaté au niveau des flaps d'aileron arrière sur les deux R.S.19 de Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo. L'équipe française recherche la cause exacte du problème, mais son directeur Cyril Abiteboul a fait savoir à Motorsport.com qu'une modification du système constituerait la première mesure prise. "Je ne pourrais pas vous dire quoi ni pourquoi, je ne suis pas aérodynamicien, mais les gars cherchent évidemment et peut-être que ça a un lien avec les rafales de vent transversales", a confié Daniel Ricciardo, qui a terminé 17e de la deuxième séance sur le Red Bull Ring.

Lire aussi :

Ce n'est pas la première fois que Renault rencontre un problème de DRS sur sa monoplace 2019, puisqu'un incident plus sérieux s'était produit lors des essais hivernaux à Barcelone, provoquant une sortie de piste du pilote australien. Il est toutefois impossible de dire s'il existe un lien entre les deux situations.

Ce souci est en tout cas venu perturber une journée déjà compliquée pour le Losange, puisque les deux Renault ont terminé loin du top 10 lors des Essais Libres 2, traditionnellement les plus représentatifs pour la suite du week-end. "C’était difficile pour nous aujourd’hui, surtout avec notre rythme qui avait du mal à coller à celui des autres", déplore Ricciardo. "Nous n’avons pas semblé progresser alors que la piste s’améliorait. Nous avons donc un peu de travail ce soir. Les deux monoplaces n’étaient pas dans le coup. Le vent a eu l’air d’affecter beaucoup de gens, et assurément la voiture. C’était vraiment traître. Nous examinerons tout cela pour voir ce que nous pouvons améliorer." 

Seulement 16e des EL2, Nico Hülkenberg ne pouvait qu'abonder dans le sens de son voisin de garage : "C’était une journée piégeuse dans l’ensemble. La voiture manquait de rythme. En plus d’être lent sur la feuille de temps, je ne me suis pas senti totalement à l’aise au volant. Nous devons examiner ce qu’il s’est passé, car tout semblait un peu étrange aujourd’hui. Les conditions étaient difficiles, notamment cet après-midi avec des températures de piste élevées et du vent par endroits. C’était un vendredi difficile de notre côté, mais nous allons travailler dur pour trouver des solutions d’ici demain."

Avec Adam Cooper  

Article suivant
Leclerc et Vettel plus prudents que jamais après les essais libres

Article précédent

Leclerc et Vettel plus prudents que jamais après les essais libres

Article suivant

Pourquoi les écuries ont refusé le retour aux pneus 2018

Pourquoi les écuries ont refusé le retour aux pneus 2018
Charger les commentaires