Ricciardo : Si ce n'est Mercedes ou Ferrari, c'est donc Red Bull

partages
commentaires
Ricciardo : Si ce n'est Mercedes ou Ferrari, c'est donc Red Bull
Par : Basile Davoine
8 juil. 2018 à 09:19

Daniel Ricciardo admet qu'il est désormais quasiment certain de prolonger son contrat avec Red Bull Racing pour la saison prochaine, faute d'options plus attractives pour 2019.  

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing signe des autographes pour les fans
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 aux stands

Comme on le sait depuis la semaine dernière, Daniel Ricciardo est très proche de signer un nouveau contrat avec Red Bull pour rester aux côtés de Max Verstappen en 2019, saison durant laquelle l'écurie autrichienne délaissera le moteur Renault pour l'unité de puissance Honda.

Tandis que Verstappen a prolongé jusqu'en 2020 dès l'automne dernier, Ricciardo a voulu prendre tout le temps possible avant de se décider. L'Australien n'a pas caché qu'il se trouvait à un tournant de sa carrière et qu'il se devait de prendre en compte la possibilité de rejoindre une autre équipe lui permettant de jouer le titre mondial.

Néanmoins, les portes se sont refermées ces dernières semaines. Si rien n'a encore été officialisé, Lewis Hamilton est en passe de prolonger chez Mercedes, où la probabilité de voir Valtteri Bottas être reconduit est en hausse. Quant à la possibilité de rejoindre Ferrari, elle est désormais caduque puisque le coéquipier de Sebastian Vettel devrait être soit Kimi Räikkönen, soit Charles Leclerc.

"Il est évidemment plus probable que je reste, mais ça n'a pas encore été conclu avec un stylo et du papier", admet Daniel Ricciardo dans le paddock de Silverstone. "J'essaie encore de régler les derniers détails. Toutes les portes ne sont pas fermées, mais il semble de plus en plus probable que les autres top teams conserveront leur line-up."

"Bien sûr, si ce n'était pas Red Bull, [Ferrari et Mercedes] seraient les deux options les plus attractives. Si ce n'est pas possible chez eux, alors pour moi c'est dur d'être convaincu du fait qu'une autre option soit meilleure que Red Bull. Je vais m'assurer d'avoir raison dans mes jugements."

Vainqueur de deux Grands Prix cette saison, à Shanghai et Monaco, Daniel Ricciardo espère sceller son avenir avant la fin du mois, afin de partir en vacances avec l'esprit tranquille à l'occasion de la pause estivale du mois d'août.

Quatrième du championnat, l'Australien traverse une période délicate depuis qu'il s'est brillamment imposé à Monaco, fin mai. Lors des trois derniers Grands Prix, il n'a pas terminé mieux que quatrième tandis que son coéquipier Max Verstappen a toujours fini sur le podium, s'imposant même en Autriche. En qualifications samedi à Silverstone, il a de nouveau été battu par son voisin de garage.

"Max pilote bien, mais je crois qu'il s'est passé quelque chose lors de chaque week-end depuis Monaco, provoquant soit des éléments perturbateurs, soit un peu de malchance", estime Ricciardo. "Je ne sais pas si le problème de DRS m'a coûté la cinquième place [en qualifications], mais ça m'énerve."

Prochain article Formule 1
Nouveau moteur pour Hartley après son crash

Article précédent

Nouveau moteur pour Hartley après son crash

Article suivant

Les Williams prendront le départ des stands

Les Williams prendront le départ des stands

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Red Bull Racing
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités