Ricciardo avait une perte aéro "considérable" sur sa McLaren

Daniel Ricciardo a désormais une explication : son fond plat a été endommagé au départ du Grand Prix de Bahreïn, dans le choc subi avec Pierre Gasly.

Ricciardo avait une perte aéro "considérable" sur sa McLaren

"J'espère avoir des dégâts, ça expliquerait mon rythme", confiait Daniel Ricciardo dimanche à l'arrivée du Grand Prix de Bahreïn. Non seulement il avait vu juste, mais il sera donc rassuré par la découverte faite par son écurie depuis. Septième de la course, sa toute première sous les couleurs de McLaren, le pilote australien a bel et bien souffert du contact provoqué après le départ par Pierre Gasly, dans lequel ce dernier a notamment laissé son aileron avant.

Qualifié en sixième position sur la grille de départ, Ricciardo a marqué des points précieux mais déplorait l'écart de performance avec Lando Norris, quatrième sous le drapeau à damier avec une vingtaine de secondes d'avance sur son coéquipier. "J'avais l'impression d'être de plus en plus lent au fil de la course", s'interrogeait Ricciardo. "Dans le premier relais avec les tendres, je m'accrochais plus ou moins à Lando et Charles [Leclerc], mais ensuite, avec les mediums, ils se sont échappés, et c'était encore pire avec les durs. J'ai eu l'impression que ça se dégradait au fil de la course."

Lire aussi :

En menant les traditionnelles inspections d'après-course, McLaren a finalement constaté qu'il y avait bel et bien des dégâts sur la MCL35M, consécutifs au contact avec Gasly. Les performances du font plat ont été affectées, entraînant une perte "considérable" d'appui aérodynamique.

"Après la course, nous avons découvert des dégâts sur le fond plat de Daniel, suite à l'impact avec Pierre qui lui est rentré dedans au début de la course", confirme Andreas Seidl, directeur de McLaren. "L'étendue des dégâts nous a coûté une quantité considérable d'appui aérodynamique. Malgré la perte de performance, Daniel a fait parler son expérience pour gérer les problèmes et marquer des points importants pour l'équipe. Nous avons désormais hâte d'être au prochain Grand Prix."

Le contact entre Gasly et Ricciardo a surtout gâché la course du Français, qui a même été contraint à l'abandon en fin d'épreuve. L'Australien, lui, a confié n'avoir rien senti sur le moment : "Pour être honnête, je n'ai pas senti [la touchette]. On m'a dit que [Gasly] avait des dégâts et je ne l'ai vu qu'à la fin de la course. Je lui ai demandé ce qui s'était passé et il m'a répondu qu'il m'était rentré dedans. Je n'étais pas au courant".

La moisson de points de McLaren à Bahreïn demeure positive, puisqu'avec 18 unités dans son escarcelle, l'écurie de Woking s'est installée au troisième rang du championnat constructeurs à l'issue de ce premier rendez-vous, derrière Mercedes et Red Bull Racing.

partages
commentaires
Tsunoda remarqué, encensé, mais encore plus ambitieux !

Article précédent

Tsunoda remarqué, encensé, mais encore plus ambitieux !

Article suivant

Russell optimiste : Bahreïn était "le pire scénario" pour Williams

Russell optimiste : Bahreïn était "le pire scénario" pour Williams
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021