Ricciardo content d'avoir des "petits mioches" comme équipiers

Associé cette saison à Esteban Ocon et l'an prochain à Lando Norris, Daniel Ricciardo se félicite d'avoir d'ambitieux jeunes loups à ses côtés.

Ricciardo content d'avoir des "petits mioches" comme équipiers

Longtemps associé à Max Verstappen chez Red Bull avant d'avoir l'expérimenté Nico Hülkenberg pour partenaire chez Renault, Daniel Ricciardo fait équipe avec Esteban Ocon cette saison et rejoindra l'an prochain McLaren aux côtés de Lando Norris.

Lire aussi :

Ricciardo conserve une opinion très positive de son partenariat, parfois marqué par une forte rivalité, avec Verstappen, ayant vu les deux hommes arracher plusieurs victoires au volant d'une Red Bull qui n'était pourtant pas la meilleure monoplace du plateau. Désormais confronté à deux jeunes pilotes qui ont déjà montré leur potentiel en formules de promotion comme en F1 – bien que le podium leur échappe à tous deux pour l'instant – l'Australien s'attend de nouveau à une saine concurrence.

"J'ai évidemment ressenti ça avec Max chez Red Bull", commente Ricciardo dans le podcast de la F1. "J'avais le sentiment que nous nous tirions mutuellement vers le haut en nous poussant dans nos retranchements respectifs, en étant les compétiteurs que nous sommes."

"Je m'y attendrais et adorerais ça de la part de Lando. Je dis que je m'y attendrais car il a fait une très bonne première saison – je suis à peu près sûr qu'il a battu Carlos en qualifications [c'est le cas avec un score de 11-10, mais Sainz n'a pas participé aux qualifs d'Interlagos, ndlr], et c'est fort pour un rookie. Je m'attends à ce qu'il soit au niveau. Les gens vont s'amuser et voir une bonne concurrence."

"Pareil avec Ocon, j'ai encore cette année avec lui. Je n'ai pas encore couru avec lui en tant que coéquipier, mais c'est similaire. Ça m'enthousiasme vraiment d'avoir ces petits mioches qui se mesurent à moi ! J'ai hâte de voir comment il va se débrouiller. C'est lui le plus rouillé, n'ayant pas couru en Grand Prix l'an dernier non plus, et je sais qu'il piaffe d'impatience de commencer."

Ricciardo est en tout cas abasourdi d'apprendre que Norris est de dix ans son cadet. "Je ne savais pas ça, en fait. Je me rappelle qu'avec Max il y avait environ sept ans d'écart [huit, ndlr] et je m'étais dit 'wow, c'est beaucoup'. Je ne fais que vieillir et ils sont de plus en plus jeunes !"

partages
commentaires
C'était un 27 juin : Frentzen vainqueur avec une jambe cassée

Article précédent

C'était un 27 juin : Frentzen vainqueur avec une jambe cassée

Article suivant

Racing Point : "Pérez est à l'apogée de sa carrière"

Racing Point : "Pérez est à l'apogée de sa carrière"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Max Verstappen , Esteban Ocon , Lando Norris
Équipes McLaren , Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021