Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
39 jours

Ricciardo "ni déprimé ni découragé" chez Renault

partages
commentaires
Ricciardo "ni déprimé ni découragé" chez Renault
Par :
18 juil. 2019 à 17:00

"J'étais préparé à tout ça", rappelle Daniel Ricciardo alors qu'arrive bientôt la mi-parcours d'une première saison en dents de scie avec Renault.

Daniel Ricciardo l'a déjà beaucoup répété, que ce soit au moment de l'annonce surprise de son transfert l'an passé, durant l'intersaison, ou encore depuis le début du championnat : en rejoignant Renault cette année, il s'était résolu à l'idée de connaître une période loin des podiums et des victoires, le pari étant sur l'avenir pour l'ancien pensionnaire de Red Bull Racing. Entré quatre fois dans les points jusqu'à présent, actuellement dixième du championnat, l'Australien vit une première partie de saison un brin frustrante mais conforme à ce qu'il redoutait sur le plan des difficultés. Ainsi, pas de regrets y compris face à la victoire récente de son ancienne équipe en Autriche, mais également une motivation intacte. 

Lire aussi :

"Il m'est arrivé beaucoup de choses. Je me sens bien", assure-t-il auprès de CNN. "Bien sûr, les résultat ne sont pas comme je le eux, mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit le cas en 2019. Je savais qu'il y aurait une phase un peu difficile et de reconstruction, que nous traversons certainement, et je veux que ça change du jour au lendemain, mais je sais que ça ne sera pas le cas. Je ne suis pas déprimé ni découragé. J'étais préparé à tout ça."

Alors qu'il a fêté ses 30 ans au début du mois, Ricciardo reconnaît un certain retard sur l'idée qu'il se faisait de sa carrière en F1. Le titre mondial, il aurait aimé le disputer et surtout le remporter avant ce changement de dizaine. Mais peu importe, l'intéressé espère que ce n'est que partie remise, et que son parcours a déjà de quoi le rendre fier. 

"Je voulais un titre mondial et je croyais pouvoir l'avoir avant mes 30 ans", confirme-t-il. "Mais est-ce qu'il y a de la satisfaction au fond de mon coeur ? Absolument. J'ai décroché des victoires en Grands Prix, j'ai fait tout ce qui était possible à part gagner un titre mondial. Si ça se terminait aujourd'hui, la moitié de mon coeur serait déchirée, mais l'autre moitié serait reconnaissante et comblée."

À l'heure actuelle, l'histoire doit s'écrire avec Renault, même si le nom de Ricciardo revient parfois du côté de chez Ferrari lorsque l'on prête attention aux rumeurs les plus folles. "J'ai reçu des articles et je ne sais pas vraiment d'où ça vient, mais j'en tirerai toujours les points positifs", s'amuse-t-il. "C'est chouette que l'on parle de moi de manière positive."

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19, en conférence de presse
Article suivant
Pirelli annonce les pneus pour le Grand Prix des États-Unis

Article précédent

Pirelli annonce les pneus pour le Grand Prix des États-Unis

Article suivant

Melbourne prolonge son contrat avec la F1

Melbourne prolonge son contrat avec la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine