"Triste" de quitter Red Bull, Ricciardo voulait un "nouveau départ"

Le futur pilote Renault en Formule 1, Daniel Ricciardo, a déclaré qu'il était "triste" de mettre fin à sa relation de long terme avec Red Bull, mais insiste sur le fait qu'il s'agit du bon moment pour changer.

"Triste" de quitter Red Bull, Ricciardo voulait un "nouveau départ"

L'Australien a intégré la filière Red Bull en 2008, glanant au passage des titres en Formule Renault 2.0 et en F3 britannique, avant que le géant de la boisson énergisante ne lui permette de venir en Grand Prix en 2011. Une partie de saison avec HRT a ouvert la voie à une promotion à plein temps en F1 avec Toro Rosso, et il a ensuite sauté le pas pour rejoindre Red Bull Racing afin de remplacer Mark Webber, remportant depuis sept courses.

Lire aussi :

Mais alors qu'il semblait en passe de prolonger à nouveau l'aventure RBR, Ricciardo a finalement pris la décision choc de signer pour Renault pour les saisons 2019 et 2020. "La nouvelle est sortie, c'est vrai", a déclaré Ricciardo dans un message vidéo publié sur les réseaux sociaux.

 

"De loin la décision la plus difficile de ma carrière – mais, en 29 années sur cette Terre, ça a en fait été l'une des décisions de vie les plus difficiles que j'ai eu à prendre. Triste de partir, absolument. Excité par le défi chez Renault, mais ça a été une aventure de dix ans chez Red Bull."

"J'étais dans le programme junior en 2008, des souvenirs incroyables à partir de là, des choses pour lesquelles je serai toujours reconnaissant et je n'oublierai jamais cette aventure. Personnellement, je sentais qu'il s'agissait d'un moment où il était désormais bon pour moi de partir et de prendre un nouveau départ ailleurs, je pense que ce sera bénéfique pour moi."

Ricciardo a remporté les Grands Prix de Chine et de Monaco cette année et figure en cinquième place du classement pilotes, 95 points derrière le leader, Lewis Hamilton. L'Australien va encore participer à neuf courses pour le compte de Red Bull avant de prendre la direction d'Enstone.

"Impatient par rapport à ce qui m'attend avec Renault, mais [je] veux juste remercier Red Bull Racing, l'entreprise Red Bull, pour tout ce qu'ils ont fait pour moi. J'apprécie vraiment ça, du fond du cœur, et nous avons encore neuf courses pour botter des culs, alors allons-y."

partages
commentaires
McLaren assure avoir été très proche de recruter Ricciardo
Article précédent

McLaren assure avoir été très proche de recruter Ricciardo

Article suivant

Technique - Les équipes à la recherche d'appui

Technique - Les équipes à la recherche d'appui
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021