Kubica pilote à 70% avec la main gauche

partages
commentaires
Kubica pilote à 70% avec la main gauche
Par : Benjamin Vinel
19 août 2018 à 15:30

Grièvement blessé dans un accident de rallye en 2011, Robert Kubica explique piloter "à 70% avec la main gauche et à 30% avec la droite".

Après une longue convalescence, Robert Kubica a retrouvé un rôle en Formule 1 en devenant notamment pilote de réserve Williams, le deuxième baquet lui ayant échappé. Face à l'inexpérience des titulaires, Lance Stroll et Sergey Sirotkin, Kubica a effectué de nombreux essais au volant de la FW41, avec plusieurs journées de test lors de la pré-saison puis au fil de l'année.

Lire aussi :

Il règne toujours quelque incertitude quant aux aptitudes physiques du Polonais, irrémédiablement handicapé au niveau de son bras droit suite à son grave accident. Il affirme toutefois s'être adapté et avoir développé des capacités similaires à celles dont il jouissait dans les années 2000.

"Il y a plusieurs années, quand j'ai commencé à tester les simulateurs, j'ai demandé à mon docteur s'il était possible pour moi d'avoir une bien meilleure sensibilité et plus de précision dans mon bras gauche", commente Kubica pour Motorsport.com. "L'an dernier, Renault m'a demandé d'aller dans une clinique où ils testent beaucoup ce genre de trucs."

"En fait, mes résultats de précision, de vitesse et de force du bras gauche étaient au moins 35% meilleurs que les meilleurs qu'ils aient jamais vus. Je ne sais pas comment, mais le corps s'adapte à la réalité. Si l'on a deux mains et qu'on est en bonne santé, on n'a pas besoin d'être si précis avec un bras en particulier. Par exemple, je pilote à 70% avec la main gauche et à 30% avec la droite. Si je tentais 50/50 comme à l'époque, je n'y arriverais pas."

"Ça vient naturellement parce que c'est ainsi que je dois le faire. Je ne peux pas essayer de faire les choses que je faisais auparavant car, avec mes limites, je n'en suis pas capable. Cela ne s'applique pas qu'au pilotage mais aussi à la vie quotidienne. Chaque fois que j'ai tenté de faire quelque chose de la même façon, j'ai été déçu, mais je me suis ensuite rendu compte que je pouvais toujours le faire différemment."

Certains observateurs se sont forcément demandé s'il n'était pas dangereux de placer Kubica au volant d'une Formule 1, mais le principal intéressé souligne que lors de la saison 2010, certains concurrents devaient activer l'ingénieux système du F-Duct, qui réduisait la traînée en ligne droite, en bouchant un trou dans le cockpit avec leur main ou leur genou.

"En 2010, en qualifications, je passais Eau Rouge avec une seule main parce que je couvrais le trou en direction de l'aileron arrière", poursuit-il. "C'était bien plus dangereux que mon pilotage actuel, car là, je pilotais vraiment avec une seule main. Bien sûr, il y a des moments où je pilote avec seulement la main droite ou la main gauche en ligne droite, mais c'est automatique. J'ai beaucoup de chance, car le pilotage n'a jamais été très physique pour moi. Je suis très détendu quand je pilote. J'ai discuté avec d'autres pilotes qui doivent tenir le volant [à deux mains], sinon ils n'y arrivent pas."

Propos recueillis par Edd Straw

Prochain article Formule 1
De nouveaux projets de carburants en vue pour Mercedes et Petronas

Article précédent

De nouveaux projets de carburants en vue pour Mercedes et Petronas

Article suivant

Les bilans à mi-saison F1 2018

Les bilans à mi-saison F1 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Équipes Williams
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités