Russell, Latifi, Pérez : Williams entretient un drôle de suspense

En pratiquant un numéro de contorsionniste devant la presse à Portimão, le directeur de Williams n'a pas convaincu ceux qui doutent de l'avenir de George Russell au sein de l'écurie britannique...

Russell, Latifi, Pérez : Williams entretient un drôle de suspense

George Russell a eu beau se montrer le plus rassurant possible jeudi à Portimão, il semble bel et bien se tramer quelque chose chez Williams. Et tandis que le dicton dit qu'il n'y a pas de fumée sans feu, Simon Roberts a plutôt donné le sentiment de souffler malgré lui sur les braises ce vendredi que d'éteindre l'incendie. Présent en conférence de presse, le directeur par intérim de l'écurie a refusé de confirmer avec certitude que le duo de pilotes resterait inchangé à Grove en 2021.

Depuis la semaine dernière, le nom de Sergio Pérez est apparu comme celui d'un candidat de plus en plus crédible à un baquet chez Williams pour l'an prochain. L'écurie britannique avait confirmé la prolongation de Nicholas Latifi et George Russell dès le début de l'été, mais depuis, le rachat de la structure par Dorilton Capital est passé par là. "Il y a beaucoup de spéculation, il y a beaucoup de bons pilotes qui cherchent un baquet", a constaté Simon Roberts, successeur de Claire Williams à la tête de l'équipe. "Dorilton a acheté l'équipe et rien n'a changé. Je ne peux rien dire de plus que ça."

Lire aussi :

Cette allusion au statu quo pourrait apparaître rassurante pour les pilotes, mais lorsque Roberts a été interrogé sur la possibilité de confirmer dès à présent leur maintien en 2021, le ton a sensiblement évolué. "Je ne dirai rien sur aucun de nos pilotes", a prévenu Roberts. "Ils font tous les deux un excellent boulot. Il y a énormément de spéculation. Je ne veux pas l'alimenter par inadvertance. Quelqu'un va nuancer ce que je vais dire, alors nous sommes satisfaits. Observons le reste du marché. Je n'en parlerai pas. Dorilton a acheté l'équipe, rien n'a changé en ce qui concerne les pilotes. Il y a tellement de spéculation et de rumeurs, c'est fou. Après tout, c'est la 'silly season'. Nous ne dirons rien de plus que ça."

Devant l'ambiguïté de la situation et son refus de confirmer Russell et Latifi, Roberts a également été interrogé sur le fait de démentir tout intérêt pour Pérez afin de mettre fin à la spéculation ambiante. Serait-ce le meilleur moyen de clore le dossier ? "Peut-être, mais nous ne voulons rien dire, dans un sens comme dans l'autre", a réagi le Britannique sans trancher. "Nous sommes ici pour nous concentrer sur le week-end de Grand Prix. Nous n'avons aucune nouvelle à annoncer."

Ménageant difficilement la chèvre et le chou, Simon Roberts a finalement renvoyé la question des pilotes à ses supérieurs, précisant que toute décision concernant les pilotes serait "prise par le comité de direction et par le conseil d'administration de Williams F1", décrivant "une situation parfaitement normale". "Nous n'avons rien à dire sur le sujet actuellement. C'est tout ce que je peux dire", a-t-il conclu.

partages
commentaires
Gasly : Battre Ferrari avec AlphaTauri n'est "pas infaisable"
Article précédent

Gasly : Battre Ferrari avec AlphaTauri n'est "pas infaisable"

Article suivant

Yuki Tsunoda pourrait avoir sa chance en EL1

Yuki Tsunoda pourrait avoir sa chance en EL1
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021