Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Sainz revient sur l'incident "très étrange" sous Safety Car

partages
commentaires
Sainz revient sur l'incident "très étrange" sous Safety Car
Par :
Co-auteur: Scott Mitchell
27 juil. 2018 à 13:57

Carlos Sainz a expliqué la "très étrange situation" l'ayant conduit à la perte de son top 10 lors du du Grand Prix d'Allemagne après avoir dépassé sous Safety Car.

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, devant Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team parcourt la piste à pied
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, devant Charles Leclerc, Sauber C37
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team parcourt la piste à pied

Le pilote Renault a terminé dixième sur la piste en course mais a écopé d'une pénalité de dix secondes qui a été appliquée après le drapeau à damier, ce qui l'a relégué en 11e place, derrière Brendon Hartley.

Sainz a dépassé la Sauber de Marcus Ericsson dans la pleine charge avant le virage 6 au 56e tour de course, pendant la période de voiture de sécurité qui suivait l'accident de Sebastian Vettel, ce qui a entraîné la pénalité.

Lire aussi :

"Il s'agissait d'un incident très particulier et d'une situation très étrange", a déclaré Sainz, interrogé par Motorsport.com. "Juste après mon arrêt pour chausser des intermédiaires, je me suis fait prendre un tour et dès que le SC nous a demandé de revenir dans le tour, j'ai un peu été dans l'inconnu, ne sachant pas vraiment qui était à un tour et qui devait revenir dans le tour ou pas."

"J'ai vu la plupart des voitures ralentir, même si on était autorisés à nous dédoubler, donc j'ai juste décidé d'attaquer pour rejoindre l'arrière du peloton aussi rapidement que possible. Je pense que certains pilotes ont eu l'info un peu plus tard que moi, ils n'attaquaient pas et étaient en mode recharge, surtout la Sauber [d'Ericsson]."

"J'ai pensé qu'il avait un problème et ne voulait pas rejoindre la queue du peloton, il ne poussait même pas donc j'ai pris la décision personnelle de le dépasser. On m'a dit de lui rendre la position, je l'ai fait mais je ne sais pas si c'était intentionnel ou pas, il a freiné et m'a de nouveau laissé passer."

Lire aussi :

Le Suédois, qui était toujours en slicks, insiste sur le fait qu'il allait vite et n'a pas compris pourquoi Sainz l'avait dépassé. "J'étais à fond dans la ligne droite de retour et je ne savais pas ce qu'il faisait. C'était très étrange", a déclaré Ericsson quand Motorsport.com l'a interrogé sur cette manœuvre.

"Dans les virages 2 et 6, c'était un peu humide donc je n'étais pas à 110% dans le virage 2, comme tous ceux qui étaient en slicks à ce moment-là je pense. Mais dans la ligne droite, j'étais à fond, il a pris mon aspiration et m'a dépassé dans le virage 6."

Sainz a été l'une des 12 voitures à recevoir l'ordre de dépasser sous Safety Car afin de revenir dans le tour du leader à Hockenheim. Il a suggéré qu'il serait plus simple pour les pilotes, qui doivent actuellement dépasser la voiture de sécurité, de revenir dans le tour en se laissant glisser en queue de peloton.

"[Je me] demande s'il ne serait pas simplement plus facile de reculer, de nous retrouver à la queue du peloton et ensuite de revenir dans le tour au lieu d'avoir à faire un tour complet à pleine vitesse sous SC. Peut-être que c'est juste plus simple de se mettre à la fin de la file et de récupérer le tour qu'on a perdu."

Article suivant
Haas et Sauber ont l'évolution du moteur Ferrari

Article précédent

Haas et Sauber ont l'évolution du moteur Ferrari

Article suivant

Mercedes ouvre la porte au départ d'Ocon chez Renault

Mercedes ouvre la porte au départ d'Ocon chez Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Edd Straw