Sainz : Une année "étrange" ne reflétant pas mes progrès chez Renault

partages
commentaires
Sainz : Une année
Par : Scott Mitchell
Co-auteur: Lewis Duncan
11 août 2018 à 11:15

Le pilote Renault Carlos Sainz estime que sa campagne est "étrange" jusqu'ici car ses résultats ne reflètent pas ses progrès.

Sainz a connu une première moitié de saison 2018 solide, inscrivant des points lors de huit des 12 courses jusqu'ici et occupant la 11e place du classement pilotes, avec 30 points. Il a connu des problèmes moteur en France, a abandonné à Silverstone et écopé d'une pénalité pour avoir dépassé sous Safety Car à Hockenheim, et compte 22 points de retard sur Nico Hülkenberg au championnat.

Hülkenberg a été retenu par Renault pour la saison prochaine aux côtés de Daniel Ricciardo, Sainz étant donc contraint de quitter l'écurie après un an, probablement pour remplacer l'Australien chez Red Bull ou trouver refuge en dehors du giron de la marque autrichienne, possiblement chez McLaren.

Lire aussi :

"C'est étrange, parce que j'ai récolté beaucoup de points au début de l'année sans être à 100% à l'aise avec la voiture, et en travaillant très dur pour revenir un peu [dans ma zone de confort]", a expliqué Sainz avant le début de la trêve de la F1. "Je pense que Barcelone a été un bon tournant, où j'ai été capable de trouver cette stabilité, cette confiance dans la voiture. Et depuis, beaucoup de choses se sont passées pour moi les jours de course et les points ont soudainement cessé d'arriver, même si j'ai assez confiance dans la voiture."

"Le Paul Ricard est un bon exemple, j'ai eu un problème moteur et des soucis jusqu'à la fin. Nous avons connu un week-end parfait, puis une bonne qualification en Autriche, et à Hockenheim avec l'ancien aileron avant, et toujours en étant dans les points. Mais des situations les dimanches m'ont fait manquer beaucoup de points, et parfois un championnat ne reflète pas l'image complète de l'année."

L'usure les pneus

L'usure des pneus s'avère être un problème pour Renault cette saison, Sainz reconnaissant que l'Autriche avait été un "signal d'alarme" et un "tournant" dans la manière dont l'équipe a compris la gestion pneumatique. L'Espagnol explique que son écurie avait changé d'approche vis-à-vis des courses, mais assure qu'elle sait ce qui est à l'origine du problème.

"Depuis, nous sommes plus bien plus prudents et bien plus réalistes sur le fait que nous avons un problème avec l'usure des pneus le dimanche, ou le vendredi et nous arrangeons les choses pour le dimanche. Donc nous travaillons très dur dessus, et certaines courses devraient être meilleures, certaines devraient être pires. Mais au moins, nous savons pourquoi nous avons le problème et comment l'appréhender. Malgré tout, je pense qu'il nous faut le gérer plus que nos adversaires directs, mais je pense qu'au moins nous avons la compréhension et la connaissance du problème."

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Prochain article Formule 1
Revenus de la F1 : les équipes subissent une perte de 20M€

Article précédent

Revenus de la F1 : les équipes subissent une perte de 20M€

Article suivant

Mercedes pense avoir résolu ses problèmes lors des fortes chaleurs

Mercedes pense avoir résolu ses problèmes lors des fortes chaleurs
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités