Sergio Pérez isolé après un test COVID "non concluant"

Suite à un test de dépistage du COVID-19 qualifié de "non concluant", Sergio Pérez s'est isolé dans l'attente des résultats d'un second test et ne participe donc pas aux activités médiatiques de la journée de jeudi au GP de Grande-Bretagne.

Sergio Pérez isolé après un test COVID "non concluant"

Jusqu'ici, la Formule 1 n'a rapporté que deux cas de COVID-19 parmi les milliers de tests effectués depuis début juillet dans le cadre du protocole mis en place avec la FIA pour permettre le retour à la compétition. Il s'agissait de deux personnes chargées de la mise en place du GP de Hongrie qui ont rapidement été isolées pour éviter toute propagation.

Toutefois, l'incertitude plane au-dessus de Sergio Pérez à l'heure d'écrire ces lignes. Absent de la conférence de presse de Racing Point ce jeudi à Silverstone, le Mexicain est en effet à l'isolement. Un premier test COVID au résultat "non concluant" a motivé cette prise de précaution et le lancement d'un second test pour établir clairement s'il y a infection ou non. Ce sont les résultats de ce deuxième test qui détermineront la suite du week-end pour Pérez.

Lire aussi:

"Checo n'est pas sur le circuit aujourd'hui suite à un résultat de test non concluant", a confirmé Racing Point, après la révélation de l'information par un membre de la FIA dans le cadre du point-presse auquel seul Lance Stroll participait pour le compte de l'écurie qui va courir à domicile ces deux prochaines semaines. "Il s'isole en attendant les résultats d'un nouveau test."

Plus tard dans la journée, l'écurie a précisé : "Checo est entré en contact avec un petit groupe de membres de l'équipe. Ils s'isolent et sont de nouveau testés."

Pour rappel, l'ensemble du personnel présent dans le paddock depuis le début de la saison en Autriche doit se soumettre à un test de dépistage de la maladie tous les cinq jours au moins. Cela n'est qu'une des nombreuses mesures visant à éviter l'infection et/ou la propagation du virus dans le paddock, qui est organisé en sous-groupes censés être étanches et éviter une contamination massive.

Si jamais Pérez venait à manquer le Grand Prix de Grande-Bretagne pour cause d'infection, son remplaçant serait l'un des deux pilotes de réserve Mercedes. Les deux équipes disposent en effet d'un accord leur permettant de partager les réservistes dans les conditions sanitaires actuelles.

Il s'agirait plus vraisemblablement d'Esteban Gutiérrez puisque Stoffel Vandoorne est en pleine préparation de la fin de saison de Formule E, à Berlin, où six courses sont programmées en une dizaine de jours à partir de mercredi prochain. Le Mexicain n'a plus couru en GP depuis Abu Dhabi 2016.

partages
commentaires
Il y a 20 ans : Barrichello sauvé des eaux !
Article précédent

Il y a 20 ans : Barrichello sauvé des eaux !

Article suivant

Faute de points, Grosjean veut prendre du plaisir

Faute de points, Grosjean veut prendre du plaisir
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021