"Désespéré" et sous pression, Mercedes a évité le fiasco à Silverstone

Le succès de Lewis Hamilton au Grand Prix de Grande-Bretagne a confirmé le bon fonctionnement des nouvelles pièces de Mercedes, ce qui a évité à la marque à l'étoile une longue et douloureuse remise en question.

"Désespéré" et sous pression, Mercedes a évité le fiasco à Silverstone

En arrivant à Silverstone, théâtre de la dixième manche de la saison, Mercedes était exsangue. Cela faisait cinq courses que l'équipe basée à Brackley n'avait plus remporté de course, une série noire inédite depuis le début de sa domination en F1, en 2014, et Red Bull prenait une certaine avance au classement général. Pour endiguer la situation et ne pas tomber en crise, l'équipe allemande avait par conséquent apporté de nouvelles pièces sur sa monoplace.

Mercedes était doublement sous pression au Grand Prix de Grande-Bretagne. D'une part, les évolutions se devaient de fonctionner, et de l'autre, il fallait renverser la vapeur et se replacer fermement dans la lutte pour le titre. Ces tâches n'ont pas été des plus aisées mais les deux objectifs ont été remplis : Lewis Hamilton a remporté la course malgré un accident controversé avec Max Verstappen et l'écurie est revenue à quatre points de son adversaire.

Lire aussi :

Et comme l'a révélé Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie de piste de la marque à l'étoile, l'échec ne faisait absolument pas partie du plan de route. "Pour nous, le plus important était le fait d'apporter une mise à jour sur un circuit qui, historiquement, convenait très bien à notre voiture et à Lewis", a-t-il expliqué. "La partie qui était assez effrayante, c'était qu'en cas de contre-performance, nous aurions dû nous remettre longtemps et durement en question."

"Nous devions nous assurer que l'écart ne se creuserait pas davantage. Nous étions absolument désespérés à l'idée de ne pas voir la voiture et l'équipe performer. C'est donc extrêmement rassurant d'avoir pu démontrer que nous étions toujours dans le match pour le titre mondial."

Les améliorations de Mercedes à Silverstone étaient assez importantes, avec des modifications sur les déflecteurs et le fond plat. James Allison, directeur technique en chef, a estimé que le rythme ayant permis à Hamilton d'être le plus rapide en qualifications a montré que les évolutions fonctionnaient.

"Le package d'évolutions a bien marché, nous avons clairement vu une amélioration de nos performances et nous en étions très heureux", a-t-il lancé. "Par rapport au peloton, nous avons progressé, nous avons été en mesure de rattraper Red Bull et nous avons pu mener un week-end plus compétitif."

"Donc, nous sommes rentrés chez nous en étant assez satisfaits de la mise à jour. Y en aura-t-il d'autres à l'avenir ? Peut-être, mais dans le cadre de l'effort principal de notre programme de développement, il s'agissait du dernier gros package de l'année. Il y aura quelques ajustements çà et là afin d'apporter de la performance sans nous distraire du développement de la voiture de l'année prochaine."

partages
commentaires

Voir aussi :

Droits de l'Homme : le promoteur du GP d'Arabie saoudite a parlé aux pilotes
Article précédent

Droits de l'Homme : le promoteur du GP d'Arabie saoudite a parlé aux pilotes

Article suivant

McLaren : Revenir aux moteurs bruyants ne fera pas fuir les sponsors

McLaren : Revenir aux moteurs bruyants ne fera pas fuir les sponsors
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021