Mercedes en tête, Ferrari engrange : les stats des essais de Barcelone

Après les trois premières journées d'essais hivernaux 2022 qui ont eu lieu sur le circuit de Barcelone, retrouvez les statistiques et les chiffres indispensables à retenir d'ici la prochaine session à Bahreïn en mars.

Mercedes en tête, Ferrari engrange : les stats des essais de Barcelone
Charger le lecteur audio

Motorsport.com vous propose un bilan global des essais hivernaux 2022, en mettant en avant les meilleurs temps au tour des pilotes, ainsi que le kilométrage de chaque équipe et de chaque motoriste.

Lire aussi :

Les pneus Pirelli 2022

La nouvelle génération de F1 n'est pas le seul changement majeur de la campagne qui s'ouvrira le mois prochain. Les pneus passent de 13 à 18 pouces, une évolution qui entraîne divers changements, les principaux et le plus visuel étant, en dehors de la taille, un flanc bien plus étroit. Le comportement et l'usure des gommes sont évidemment des paramètres importants sur lesquels les écuries doivent travailler, en plus de tenter de comprendre leur monoplace.

Pirelli ne peut pas fournir d'informations précises sur les écarts entre composés à ce stade de la pré-saison, même si les premières informations recueillies par Motorsport.com font état de différences assez étonnantes. Les écuries ont globalement principalement utilisé les pneus C2 et C3, donc des gommes qui penchent plutôt vers la partie dure de la gamme, Barcelone étant une piste exigeante en raison de ses virages avec beaucoup de charge. L'écart a dans un premier temps semble-t-il été mesuré autour de 1,5 seconde, bien au-delà de ce qui était attendu (plutôt de l'ordre de la demi-seconde d'écart), avant de tomber autour de la seconde après jeudi.

Toutefois, il faudra attendre la compilation des données de ce vendredi et surtout les essais de Bahreïn, du 10 au 12 mars, pour avoir une image plus représentative de la situation très mouvante en ce début d'année.

Les drapeaux rouges

Étonnamment, et même si les changements côté moteur sont bien plus limités – quoique pas sans importance, avec l'arrivée d'un carburant contenant 10% d'éthanol –, la première journée avec ces toutes nouvelles voitures s'est passée sans drapeau rouge. Cela n'a pas empêché Alfa Romeo et Haas de subir des problèmes, qui ont d'ailleurs perduré par la suite.

La journée la plus chaotique aura été la dernière, et en particulier en matinée, avec plusieurs sorties et problèmes techniques qui ont grandement haché le roulage. Les écuries et pilotes ont-ils cherché la limite en sachant que l'après-midi allait être consacré à du roulage sur piste humide ? En tout cas, cela a contribué à entraver le travail des écuries.

  Pilote (voiture) Problème
Jour 2 S. Pérez (Red Bull RB18) Boîte de vitesses
Jour 2 N. Mazepin (Haas VF-22) Pompe à carburant
Jour 3 F. Alonso (Alpine A522) Hydraulique
Jour 3 P. Gasly (AlphaTauri AT03) Accident
Jour 3 G. Zhou (Alfa Romeo C42) Sortie de piste
Jour 3 G. Zhou (Alfa Romeo C42) Hydraulique
Jour 3 S. Vettel (Aston Martin AMR22) Fuite d'huile

Temps et tours parcourus par pilote

Rappelons d'emblée que, comme souvent lors des essais hivernaux, les informations à notre disposition sont limitées. Et surtout qu'elles demeurent très compliquées à mettre en perspective. C'est d'autant plus vrai que les monoplaces sont totalement nouvelles et que ces tests de Barcelone étaient organisés "à l'ancienne", sans diffusion TV et sans accès à un live timing complet.

Aussi, le tableau ci-dessous rassemble les meilleurs temps de chaque journée pour chaque pilote et les gommes utilisées pour les signer, et n'a pas prétention à fixer une hiérarchie quelconque, d'autant plus que les écarts entre les composés ne sont pas encore bien compris par Pirelli et que les conditions de roulage différaient.

Pilote Écurie Moteur Jour 1 Jour 2 Jour 3 Tours
United Kingdom Hamilton Mercedes 1'20"929  1'22"562  1'19"138  184
United Kingdom Russell  Mercedes 1'20"784 1'20"537  1'19"233  209

Mexico Pérez

Red Bull   1'21"430  1'19"556 152
United Kingdom Norris McLaren 1'19"568    1'20"827  155
Monaco Leclerc Ferrari 1'20"165  1'19"689  1'19"831  203
Netherlands Verstappen Red Bull 1'22"246    1'19"756  206
Germany Vettel Aston Martin 1'21"276  1'20"784  1'19"824  174
France Gasly AlphaTauri   1'19"918  1'22"469  187
Spain Sainz Ferrari 1'20"416  1'20"546  1'20"072   236
Australia Ricciardo McLaren   1'20"288  1'20"790  212
Thailand Albon Williams 1'22"760  1'21"531  1'20"318   207
Canada Latifi Williams 1'23"379  1'21"894  1'20"699  140
Spain Alonso Alpine 1'21"746    1'21"242  139
Russian Federation Mazepin  Haas 1'24"505  1'21"512  1'26"229  71
Japan Tsunoda AlphaTauri 1'21"638      121
China Zhou Alfa Romeo   1'21"885  1'21"939  112
Canada Stroll Aston Martin 1'23"327  1'21"920    122
Germany Schumacher Haas 1'22"962  1'21"949    89
France Ocon Alpine   1'22"164    124
Finland Bottas Alfa Romeo 1'22"572  1'22"288  1'30"433  54
Poland Kubica Alfa Romeo 1'25"909      9

Les pneus sont classés de C1 à C5, C1 étant la gomme la plus dure et C5 la plus tendre.

Tours par équipe et motoriste

Kilomètres par équipe

Écurie Jour 1 Jour 2 Jour 3 Total Équivalence du total en
nombre de GP
(1 GP = 308,4 km)
Ferrari 715,3 701,3 635,8 2052,3 6,65
Mercedes 593,7 495,6 748,0 1837,3 5,96
McLaren 481,5 589,1 645,2 1715,7 5,56
Red Bull 687,2 364,7 621,8 1673,7 5,43
Williams 617,1 504,9 500,2 1622,2 5,26
AlphaTauri 565,7 687,2 187,0 1439,9 4,67
Aston Martin 556,3 603,1 224,4 1383,8 4,49
Alpine 593,7 584,4 56,1 1234,2 4,00
Alfa Romeo 149,6 430,1 238,4 818,1 2,65
Haas 201,0 504,9 42,1 748,0 2,43

Kilomètres par motoriste

Motoriste Jour 1 Jour 2 Jour 3 Total Moyenne par
nb d'écuries
Équivalence du total en
nombre de GP
(1 GP = 308,4 km)
Mercedes 2248,7 2192,6 2117,8 6559,0 1639,8 21,27
Ferrari 1065,9 1636,3 916,3 3618,5 1206,2 11,73
Red Bull 1252,9 1051,9 808,8 3113,6 1556,8 10,10
Renault 593,7 584,4 56,1 1234,2 1234,2 4,00

partages
commentaires

Voir aussi :

Haas ferait d'abord appel à Fittipaldi si Mazepin doit partir

Mercedes prépare une grosse évolution pour maîtriser le marsouinage