Steiner en a assez des crashs "trop fréquents et trop lourds" des Haas

Günther Steiner a déclaré que les accidents de Haas devenaient "trop fréquents et trop lourds" après un autre incident impliquant Mick Schumacher lors des EL3 du Grand Prix de Hongrie.

Mick Schumacher s'est accidenté relativement violemment lors des Essais Libres 3 du Grand Prix de Hongrie 2021 de F1, endommageant suffisamment sa Haas pour devoir changer de boîte de vitesses et ne pas pouvoir participer à la séance de qualifications.

C'est la seconde fois de la saison que cette mésaventure arrive à l'Allemand, qui avait également manqué les qualifications du GP de Monaco pour la même raison. Il s'était aussi sorti de piste et avait abîmé sa monoplace lors des qualifs du GP de France, ce qui l'avait d'ailleurs privé d'une participation à la Q2 après avoir signé le meilleur résultat de l'écurie dans l'exercice.

Lire aussi :

Une situation qui commence à peser sur Günther Steiner, qui estime avoir "atteint un point" où il va falloir commencer à minimiser les accidents pour le reste de la saison étant donné leur impact financier. "Mick, au cours des cinq dernières courses, en a eu plusieurs gros", a déclaré Steiner. "Si vous avez un tête-à-queue ou quelque chose comme ça, ça arrive. Mais ces accidents sont assez lourds. C'est beaucoup d'argent, et pour aucune bonne raison."

"Nous devons donc y travailler, pour nous améliorer sur ce point. Et, évidemment, le budget est le budget, et il faut s'y tenir. Il faut toujours avoir des idées pour le contourner, quand on a ces accidents. Pour l'instant, nous le ressentons évidemment, mais nous pouvons encore y faire face. Mais bientôt, nous serons dans une position où nous devrons trouver de nouveaux moyens de surmonter cela. Parce qu'ils deviennent un peu trop fréquents et trop lourds."

De l'autre côté du garage, Nikita Mazepin a connu divers incidents en début de saison, mais s'est moins fait remarquer ces derniers temps. Ce que Steiner salue. "Nous faisons trop d'erreurs, c'est le problème... À la décharge de Nikita, je ne devrais pas utiliser le pluriel, car lors des dernières courses, il s'est très bien comporté. Il n'a pas fait de dégâts ou quoi que ce soit. Et Mick, juste sur les dernières courses, nous avons eu quelques accidents, ce que nous devons améliorer."

"De notre côté, nous devons simplement planifier la façon dont nous dépensons notre argent", a ajouté Steiner. "Nous savons exactement ce que nous faisons en matière de pièces et d'autres choses, mais pour ce qui est des pilotes, il s'agit surtout de leur expliquer la situation dans son ensemble, que parfois il faut prendre des risques, mais que l'on prend des risques s'il y a une opportunité."

"S'il n'y a pas d'opportunité, je ne prends jamais de risques personnellement, parce qu'il n'y a rien à gagner. Et je pense qu'en ce moment, nous savons qu'il n'y a pas grand-chose à gagner, surtout pas en EL3, et nous ne devrions pas prendre ce risque dans ces séances."

Avec Oleg Karpov

partages
commentaires
GP de Hongrie - Programme TV et guide d'avant-course

Article précédent

GP de Hongrie - Programme TV et guide d'avant-course

Article suivant

Pourquoi le "jeu" de Hamilton n'a enfreint aucune règle

Pourquoi le "jeu" de Hamilton n'a enfreint aucune règle
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021