Toro Rosso : Gasly et Hartley sont arrivés "dans une période difficile"

Arrivés en cours de saison 2017, Pierre Gasly et Brendon Hartley ne doivent pas être jugés sur leurs performances passées, selon Franz Tost, le directeur de Toro Rosso.

Toro Rosso : Gasly et Hartley sont arrivés "dans une période difficile"
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR12
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR12
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR12
Pierre Gasly, Toro Rosso STR12
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32 devant Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR12

Le moins que l'on puisse dire de la fin d'année dernière de la petite Scuderia est qu'elle n'a pas été de tout repos sur le plan des line-ups de pilotes. Ainsi, entre les Grands Prix de Singapour et du Mexique, ce ne sont pas moins de quatre duos différents qui ont été alignés, suite au remplacement de Daniil Kvyat par Pierre Gasly et au départ de Carlos Sainz chez Renault qui a profité à Brendon Hartley.

Cette période de grande instabilité chez les pilotes a été accompagnée par une recrudescence de problèmes de fiabilité liés à l'unité de puissance Renault mais aussi à l'apport de nouvelles pièces sur la STR12, qui progressait de façon moins nette que ses concurrentes directes, rendant sa totale compréhension plus compliquée.

Ainsi, pour RACER, Franz Tost estime qu'il ne serait pas juste de juger Gasly et Hartley, qui n'ont pas fait mieux que 12e et 13e en course, sur la fin de l'exercice 2017 : "C’était une période difficile pour arriver en Formule 1 parce que notre voiture n’était pas aussi compétitive qu’au début de saison. Nous apportions de nouvelles pièces et évolutions sur les circuits mais il semble que nos concurrents directs aient fait du meilleur travail."

"En plus de cela, nous souffrions de problèmes de fiabilité, ce qui a fait qu’ils devaient toujours partir du fond de grille, ce qui ne facilite pas les choses."

"Arriver en Formule 1 au cours d’une saison est toujours une tâche difficile parce que les autres pilotes ont fait des milliers de kilomètres dans leur voiture, ils sont habitués aux voitures, ils connaissent l’équipe et savent tout. Arriver ensuite en tant que nouveau rend la vie assez compliquée."

"Convaincu" que Gasly et Hartley "seront au rendez-vous"

Globalement, l'Autrichien pense que son duo pour 2018 est prometteur, au vu des impressions laissées et des palmarès du Français et du Néo-Zélandais. "Je dois dire que les deux pilotes sont vraiment rapides. Si regardez l’historique des deux pilotes, Pierre a remporté la F2 et ensuite l’an passé a perdu la Super Formula au Japon pour un demi-point. Il a la vitesse, donc je suis très confiant quant au fait de l’avoir dans l’équipe."

"Brendon a connu beaucoup de succès avec Porsche en remportant deux fois le championnat et en gagnant également les 24 Heures du Mans. Il ne faut pas oublier qu’il avait une course par week-end en fin de la saison. Un week-end c’était la Formule 1 et le suivant c’était le LMP1. Ce sont des voitures totalement différentes en termes de comportement mais aussi de pneus et il n’est pas simple pour un pilote de passer d’une voiture à l’autre."

"Brendon fait un travail vraiment bon. Il améliorait sa performance de relais en relais et il était vraiment très important pour les deux pilotes de faire les courses en fin de saison, juste pour qu’ils soient conscients de ce à quoi ils peuvent s’attendre lors de la saison à venir. Et puis ils sont également conscients de ce qu’ils doivent travailler eux-mêmes."

"Globalement, je dois dire que je suis plus qu’heureux des deux pilotes parce que je pense qu’ils ont beaucoup de potentiel et si nous, en tant qu’équipe, leur fournissons une bonne voiture compétitive, alors ils seront au rendez-vous. J’en suis convaincu."

partages
commentaires
La F1 va introduire un poids minimum pour les pilotes en 2019
Article précédent

La F1 va introduire un poids minimum pour les pilotes en 2019

Article suivant

Sirotkin avec Williams pour les "nombreuses années à venir"

Sirotkin avec Williams pour les "nombreuses années à venir"
Charger les commentaires
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021