Formule 1
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
69 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
83 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
90 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
118 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
146 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
153 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
167 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
174 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
187 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
209 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
223 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
237 jours

Un Hamilton "impuissant" demande des réponses à Mercedes

partages
commentaires
Un Hamilton "impuissant" demande des réponses à Mercedes
Par :
1 mai 2016 à 06:59

Lewis Hamilton a admis après son nouveau problème technique en qualifications qu'il se sentait "impuissant", déclarant par ailleurs que Mercedes devait travailler encore plus dur pour comprendre ses problèmes techniques.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Le casque de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team avec les médias
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07

Après la Chine, le triple Champion du monde a connu un nouveau problème d'ERS lors des qualifications en Russie, en Q2 cette fois, le bloquant au 10e rang en qualifications. 

Si, depuis le début de saison, le sort ne lui sourit pas vraiment en raison de différents problèmes, il avait affiché une certaine sérénité et un certain calme, se montrant la plupart du temps philosophe quant à ses difficultés.

À Sotchi, si cet état d'esprit demeure, les questions le gagnent. "Je suis très, très curieux concernant ce qui s'est passé, donc je leur ai demandé de me donner le plus de détails possible", a déclaré Lewis Hamilton. "Nous avons fait 800 km par jour en tests. La voiture était impeccable, et soudainement, deux fois d'affilé, la même chose. Ça ne nous arrive pas. Nous avons appris, ou ils disent que nous avons compris ce qui s'est passé lors de la [dernière] course, et je pensais que nous avions appris de cela, mais à l'évidence non, et plus de travail doit être fait."

"Maintenant, nous avons un autre moteur qui va arriver, et qui sait si ça ne va pas arriver sur celui-ci ? La clé, c'est que nous comprenions ce que c'est, plus que nous ne l'avons fait avant, et d'essayer d'être prudents quant à la manière dont nous sortons tous les moteurs que nous avons pour le reste de l'année. Évidemment, je n'en ai vraiment plus que trois pour le reste de l'année, donc je vais avoir une autre pénalité plus tard dans l'année à un moment. Mais je vais faire le meilleur boulot possible."

Impuissant

Hamilton confie que les problèmes qui le touchent depuis le début de la saison 2016 sont difficiles à gérer, même s'il est impuissant. "Bien sûr, ce n'est pas facile, mais il n'y a rien que l'on puisse faire. Je fais tout pour faire mon travail de la façon dont je suis supposé le faire, et je le fais au meilleur de mes capacités, et ces choses-là sont justes malheureuses."

"Je ne sais pas si je crois dans la chance et la malchance. Il y a une raison logique pour que certaines choses arrivent, comme aujourd'hui on va trouver quelque chose qui s'est mal passé sur la voiture, et il y aura une raison logique quant à la raison pour laquelle c'est arrivé."

Quand il lui est demandé s'il était en colère ou triste, il répond : "Je ne sais pas quel est le mot, je ne peux pas vraiment décrire ce que je ressens. On est presque impuissant à certains moments. Nous travaillons si dur, mes ingénieurs et mes mécaniciens, nous avons travaillé si dur pour avoir la voiture dans une super position ce week-end, nous avions le super rythme une nouvelle fois, et puis ça arrive pour nous de manière inattendue."

"Je me sens impuissant pour mes gars, parce que je ne peux pas faire plus pour les soutenir, et il n'y a pas vraiment beaucoup de choses qu'ils peuvent faire pour me soutenir, parce que c'est arrivé. L'objectif s'éloigne de plus en plus en distance. Je fais tout ce que je peux, il n'y a rien d'autre que je peux faire."

Ne pas abandonner

Après trois Grands Prix et une séance de qualifications, Nico Rosberg semble sur la voie royale pour augmenter son avance au classement pilotes. Mais Hamilton n'abandonne pas.

"Je ne pense vraiment pas à ça en ce moment. Il y a toujours un long chemin à parcourir. Une nouvelle fois, toujours transformer le négatif en positif. Comme je l'ai dit lors de la dernière course, c'est un autre grand challenge, et le challenge devient plus grand. Chaque challenge est une opportunité de s'élever, comme j'ai dit. J'aime assez cette approche, et j'aime cette idée."

"Même quand ça semble être le jour le plus noir, il y a toujours de la lumière, et tant que l'on se concentre sur ça, il y aura un jour meilleur. Voilà un peu ma façon de penser et comment je me sens, et c'est ce qui va me pousser vers l'avant."

Il assure qu'à 31 ans, il a connu des moments plus difficiles dans sa carrière de pilote : "Oh ouais, j'ai eu des journées plus sombres que ça. C'est un jour assez lumineux. Je cours depuis 23 ans. Je ne sais pas combien de courses j'ai faites mais c'est beaucoup, avec des saisons bonnes et mauvaises. À travers ces expériences, je suis capable d'avoir ce point de vue et cette approche que je viens de mentionner, ce qui m'a aidé à devenir un triple Champion du monde."

"Donc il y a de bonnes leçons que j'ai apprises, et j'ai prévu d'utiliser ces expériences et ces outils que j'ai appris pour traverser ces expériences pour remporter le quatrième. C'est ce vers quoi je vais toujours."

Une des raisons majeures du début de saison compliqué du Britannique a été les départs des trois premiers GP, et notamment les accrochages subis à Bahreïn et en Chine qui ont abîmé sa monoplace, l'empêchant de profiter pleinement de ses capacités.

Ce dimanche après-midi, il s'élancera a priori du 10e emplacement sur la grille, au milieu du peloton. "J'espère avoir un premier tour propre et avoir une voiture en un morceau pour être capable de me battre avec des gens. Je n'ai pas eu une course cette année avec une voiture entière après le première virage. C'est ce que j'espère."

Avec Adam Cooper

Article suivant
Alonso - McLaren ne méritait pas mieux

Article précédent

Alonso - McLaren ne méritait pas mieux

Article suivant

D'autres tests et une date limite fixée pour l'Aeroscreen

D'autres tests et une date limite fixée pour l'Aeroscreen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Adam Cooper