Verstappen : "En fait, j'ai pris du plaisir !"

partages
commentaires
Verstappen :
Par : Basile Davoine
27 mai 2018 à 16:48

Parti dernier sur la grille de départ du Grand Prix de Monaco, Max Verstappen est remonté jusqu'au neuvième rang au volant de sa Red Bull.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18 en bataille
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing lors de la parade des pilotes
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33, devant Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18, et Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, suivent Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Le week-end de Max Verstappen a pris une tournure bien loin de ses espérances après sa sortie de piste lors de la dernière séance d'essais libres. Condamné à la dernière place sur la grille de départ, le pilote Red Bull savait qu'il devrait lutter pour faire son retour dans les points.

Pendant que son coéquipier Daniel Ricciardo est allé conquérir la victoire qui lui était promise, Verstappen a laissé les regrets derrière lui et fait ce qu'il savait faire : partir le couteau entre les dents et tenter de trouver l'ouverture dès qu'il le pouvait malgré les caractéristiques si particulières du tortueux tracé monégasque. La récompense comptable est maigre, avec les deux points de la neuvième place, mais le plaisir compensera un peu.

"En fait, j'ai pris du plaisir !" admet Verstappen avant de résumer sa course. "J'ai gagné deux places au départ, c'était bien. Après, il s'agissait de dépasser. Certains pilotes et moteurs sont plus faciles à dépasser que d'autres. Nous avions la bonne stratégie en prolongeant le premier relais, même si l'ultratendre n'était pas un très bon pneu sur cette piste aujourd'hui. Nous n'aurions pas pu faire mieux en partant dernier."

S'il a dû s'imposer à la force du poignet, voire au chausse-pied comme lors de son dépassement sur Carlos Sainz à la Chicane du Port, le Néerlandais a toutefois mesuré sa prise de risque après sa déconvenue de la veille : "Aujourd'hui, je ne voulais pas prendre trop de risques et avoir un accident. Je ne peux pas être dans cette position. Si j'avais pris un peu plus de risques, je n'aurais pas passé les gars devant moi de toute façon."

Sixième et distancé par les autres pilotes de pointe au championnat, Verstappen n'a pas oublié pour autant de féliciter son voisin de garage et vainqueur du jour, Daniel Ricciardo, saluant l'exploit de l'Australien après les ennuis mécaniques rencontrés en course.

"J'ai entendu qu'il avait eu un problème. C'est dur, mais ce circuit est le meilleur pour avoir un problème, car on ne peut pas dépasser et notre voiture a une bonne motricité", souligne-t-il. "Ce n'est jamais facile quand on a la pression de quelqu'un derrière, mais Daniel est suffisamment âgé pour gérer ça et a fait du très bon travail."

Prochain article Formule 1
Ricciardo a "perdu 25% de la puissance du moteur"

Article précédent

Ricciardo a "perdu 25% de la puissance du moteur"

Article suivant

Photos - La course du Grand Prix de Monaco 2018

Photos - La course du Grand Prix de Monaco 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Course
Lieu Monte Carlo
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions