Réactions
Formule 1 GP d'Espagne

Verstappen a tenté de "rester concentré" malgré un DRS récalcitrant

Max Verstappen est venu à bout d'une course perturbée par de gros soucis de DRS à Barcelone, où il a profité de l'abandon de Charles Leclerc pour s'imposer.

Le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing sur le podium

Vainqueur du Grand Prix d'Espagne, Max Verstappen ne cache pas que le dysfonctionnement intermittent de son DRS lui a rendu la vie difficile à Barcelone, au point de modifier la stratégie établie par Red Bull. Parti deuxième sur la grille, le Néerlandais s'est maintenu à cette position derrière Charles Leclerc mais est ensuite sorti de la piste, ce qui a changé la donne. Se débarrasser de George Russell s'est avéré quasiment impossible en raison d'un DRS récalcitrant, jusqu'au moment où Leclerc a abandonné sur défaillance moteur et où le muret des stands a changé son fusil d'épaule. 

Red Bull a ainsi opté pour une stratégie plus agressive, à trois arrêts, avec un nouveau relais sur la gomme tendre afin d'être offensif en piste. Un choix finalement payant puisqu'il a accouché d'un doublé emmené par Verstappen devant Sergio Pérez

"J'ai soudainement eu beaucoup de vent dans le dos, donc j'ai perdu l'arrière et je suis sorti de la piste", raconte le nouveau leader du championnat. "Après, j'étais dans un train et j'ai essayé de passer mais mon DRS ne fonctionnait pas toujours. Ça a rendu les choses très difficiles mais on a réussi à utiliser la stratégie pour repasser devant, faire notre course et finalement la gagner. Des débuts difficiles mais une fin heureuse."

Fidèle à lui-même, Verstappen n'a pas manqué de manifester son mécontentement à la radio lorsqu'il tentait de doubler Russell en dépit de ses problèmes de DRS.

"J'essayais de rester concentré", dit-il. "Évidemment, ce n'est pas génial quand ce genre de choses arrivent, mais au bout du compte je suis très content d'avoir gagné, très content aussi pour Checo, c'est un formidable résultat pour l'équipe. Je pense que le comportement de la voiture était bon avec les pneus tendres mais aussi avec les mediums, ça fonctionnait plutôt bien."

Directeur de Red Bull, Christian Horner admet au micro de Sky Sports avoir vécu une course "en deux temps" à Barcelone. "Rien ne semblait vraiment fonctionner pour nous lors de la première partie", précise-t-il. "On a eu un problème avec le DRS sur la voiture de Max et puis il est sorti au virage 4, il y a eu une rafale de vent et il est passé dans les graviers avant de revenir en piste. Lorsqu'il était coincé derrière George et que le DRS fonctionnait de manière intermittente, on a eu le sentiment que la meilleure chose à faire était de passer sur trois arrêts."

"Il a évacué sa frustration et il y avait un peu de rage au volant à ce moment-là, ce qui est compréhensible car il devait appuyer 50 fois sur le bouton dans la ligne droite. C'est quelque chose que l'on doit régler. Le rythme de la voiture aujourd'hui était très bon et c'est dommage pour Charles, je pense qu'il y aurait vraiment eu un combat intéressant durant la deuxième partie de course. Je tiens à féliciter Checo pour avoir joué le jeu de l'équipe. Ils n'étaient pas dans la même course, leurs stratégies étaient différentes, mais ils ont extrêmement bien collaboré."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Lewis Hamilton élu "Pilote du Jour" du GP d'Espagne
Article suivant Pérez regrette une consigne "injuste" en faveur de Verstappen

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France