Verstappen : Les temps ne sont pas représentatifs

Max Verstappen a affirmé que sa cinquième place aux Essais Libres 2 du Grand Prix des Pays-Bas n'était pas représentative du véritable rythme de Red Bull sur le circuit de Zandvoort.

Verstappen : Les temps ne sont pas représentatifs

Voir un pilote de F1 néerlandais rouler aux Pays-Bas, les fans oranje attendaient ça depuis 1985. Max Verstappen a repris le flambeau ce week-end en pilotant sa Red Bull RB16B sur le rapide circuit de Zandvoort. Et même si le Néerlandais n'a pas signé le temps le plus rapide lors des deux premières séances d'essais libres, il a passé une agréable journée et a senti le fort soutien des spectateurs, qui se sont déplacés en nombre.

"C'était vraiment agréable de voir [les spectateurs] en orange dans les tribunes et, bien sûr, d'être sur la piste aussi. Elle est assez courte mais il y a beaucoup de virages rapides. C'était une journée amusante", a-t-il commenté.

Lire aussi :

Deuxième en EL1, derrière Lewis Hamilton, Verstappen n'a pas pu faire mieux que le cinquième temps en EL2. Les premières tentatives de tour rapide du pilote Red Bull ont été avortées en raison d'un trafic dense et d'un drapeau rouge causé par la sortie de piste de Nikita Mazepin. Et selon Verstappen, il y a une grande marge de progression en ce qui concerne le rythme sur les relais les plus courts.

"Nos relais courts ne sont pas très représentatifs, parce qu'après un tour, les pneus chutent un peu [en performance]", a-t-il indiqué. "Nous allons tous travailler sur certaines choses, nous ne sommes pas entièrement satisfaits des relais courts. Les longs relais semblent compétitifs. Donc c'est très important. Mais nous savons aussi que la position de départ ici est primordiale, donc nous allons regarder ce que nous pouvons faire à court terme pour nous améliorer."

"Il y a seulement quelques petites choses que nous devons mieux comprendre pour obtenir un meilleur rythme. Mais comme je l'ai dit, ce n'est pas non plus très représentatif, parce que mon tour était sur un train usé, et je pense que le tour que j'ai dû avorter aurait été assez bon pour prendre la première place."

Le patron de l'équipe Red Bull, Christian Horner, a révélé que ses deux pilotes étaient beaucoup plus satisfaits de leur rythme sur les longues distances que sur un seul tour chronométré.

"Nous n'avons pas eu ce tour, donc nous ne sommes pas tout à fait sûrs de notre rythme", a-t-il déclaré à Sky Sports au sujet des relais courts. "Nous avons quelques problèmes à régler. La voiture était meilleure sur les longs relais. Max a fait de bons temps, le rythme de Sergio [Pérez] s'est amélioré de manière significative aussi. Je pense que nous devons simplement faire une mise au point."

partages
commentaires
Hamilton admet déjà être "en difficulté" après son problème moteur
Article précédent

Hamilton admet déjà être "en difficulté" après son problème moteur

Article suivant

Horner soupçonne Mercedes de bloquer Albon chez Williams

Horner soupçonne Mercedes de bloquer Albon chez Williams
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021