Hamilton admet déjà être "en difficulté" après son problème moteur

Lewis Hamilton estime déjà être "en difficulté" par rapport à la concurrence au Grand Prix des Pays-Bas, en raison du problème technique qui l'a empêché de beaucoup rouler en EL2.

Vingt petits tours, ce sera tout ce que Lewis Hamilton aura pu parcourir dans cette première journée du Grand Prix des Pays-Bas 2021. Si la première séance a été interrompue pour l'ensemble du plateau pendant quasiment 40 minutes par le problème technique rencontré par l'Aston Martin de Sebastian Vettel, la seconde aura en revanche été plus coûteuse vis-à-vis de la concurrence.

Sur un tracé de Zandvoort que la F1 redécouvre, 36 ans après la dernière épreuve organisée par la discipline reine, le septuple Champion du monde a en effet été victime d'un problème technique en début des Essais Libres 2 qui l'a contraint à arrêter sa Mercedes sur la piste et à mettre pied à terre. Cette séance était d'autant plus importante que les EL1 avaient donc été fortement perturbés et que le besoin d'effectuer des longs relais dans des conditions représentatives des qualifs et de la course était grand.

"J'ai juste perdu de la puissance, ils m'ont juste dit d'arrêter", a-t-il rapporté, en référence au message radio de son ingénieur de course, Peter Bonnington. "Ce n'est pas la fin du monde. [...] Ce matin, nous n'avons eu que 20 minutes de roulage avec le drapeau rouge. Donc naturellement, ça nous met en difficulté. Mais Valtteri [Bottas] a eu l'air d'avoir une bonne séance, donc j'espère que demain, nous pourrons rattraper une partie de notre retard, j'espère."

Lire aussi :

Quand il lui est demandé si son meilleur temps des EL1 est une consolation pour cette journée écourtée, il répond : "Absolument. Je ne me sentais pas trop mal à ce moment-là. J'ai fait quelques changements lors [des EL2]. J'ai fait un tour avec. Très, très difficile de dire si ces changements ont apporté du bon ou du mauvais. Mais comme je l'ai dit, nous avons Valtteri qui a fait beaucoup de runs, [il y a] beaucoup d'analyses de données de tous les longs runs. La plupart des autres ont pu faire leurs longs relais. Ouais, on verra comment ça va se passer".

L'arrêt en piste de Hamilton a bien entendu été l'occasion d'une première explosion de joie pour le public néerlandais, à défaut de voir Max Verstappen mener l'une des séances du jour. Toutefois, Hamilton préfère insister sur l'énergie que le public amène à l'épreuve, avec des gradins déjà pleins ce vendredi.

"C'est une belle journée en termes de météo, c'est incroyable de voir la foule. Il y a tellement de gens ici, c'est bon de voir les gens enthousiastes. Et c'est la première fois que nous voyons toute cette énergie, enfin, pas encore toute, nous la verrons probablement dans les deux prochains jours, mais toute l'énergie que les fans néerlandais apportent."

Les supporters du pilote Mercedes n'ont pas été en reste puisqu'un avion est passé au-dessus du circuit avec un message "7x WDC. Simply lovely. #TeamLH" (soit "7x Champion du monde. Tout simplement magnifique [ce qui est ici une référence à la phrase prononcée par Verstappen après la plupart de ses victoires récentes, ndlr].") accroché à sa queue.

"C'est incroyable", a déclaré Hamilton à ce sujet. "Mes fans, honnêtement, je les aime tellement. Je suis si reconnaissant pour leur enthousiasme, et globalement, j'apprécie tous les fans de ce sport, n'est-ce pas ? Tout le monde est là pour passer un bon moment. C'est normal que je sois en compétition avec leur pilote. Donc je ne prends rien à cœur. Mais hier, j'ai été très bien accueilli ici. Oui, j'espère que ce sera un bon week-end pour tout le monde."

partages
commentaires
EL2 - Leclerc en tête, Hamilton à l'arrêt

Article précédent

EL2 - Leclerc en tête, Hamilton à l'arrêt

Article suivant

Verstappen : Les temps ne sont pas représentatifs

Verstappen : Les temps ne sont pas représentatifs
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021