Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
24 jours
31 oct.
Prochain événement dans
32 jours
13 nov.
Prochain événement dans
45 jours
04 déc.
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
74 jours

Vettel toujours sans réponse et encore éliminé en Q2

partages
commentaires
Vettel toujours sans réponse et encore éliminé en Q2
Par :

Sebastian Vettel affirme qu'il y a encore des aspects de la Ferrari SF1000 auxquels il "ne peut pas vraiment répondre" après une difficile séance de qualifications lors du Grand Prix d'Espagne.

Pour la troisième fois de la saison, Sebastian Vettel a été éliminé en Q2 des qualifications, pour 0"002. Ce nouveau revers, alors que Charles Leclerc s'est hissé dans le top 10, intervient juste après le changement de châssis décidé par la Scuderia Ferrari après avoir détecté un "petit défaut" sur le précédent utilisé par l'Allemand.

Le quadruple Champion du monde rencontre pourtant toujours des difficultés au volant d'une SF1000 qui ne lui apporte pas toute la confiance nécessaire. "Le premier secteur était bon, mais ensuite, dans le secteur intermédiaire, la voiture a commencé à être de plus en plus nerveuse", a expliqué Vettel après les qualifications.

Lire aussi :

"J'ai eu du mal en particulier dans le virage 7, en perdant l'arrière à mi-virage, il était donc difficile de juger de la vitesse à emmener. Le virage 5 a également été très délicat pour moi cet après-midi. C'est le secteur du milieu, et dans le dernier secteur, ça s'est amélioré vers la fin, mais c'est toujours très délicat de trouver le bon équilibre. C'était l'une des meilleures séances du week-end, mais elle n'était manifestement pas encore assez bonne."

Quand il lui est demandé si le changement de châssis a amélioré les choses, Vettel reconnaît que son roulage reste fait "de hauts et de bas". "Il y a des choses auxquelles je ne peux pas vraiment répondre. Mais j'essaie de faire tout ce que je peux, et d'ignorer tout ce qui pourrait ne pas être bon, et de faire du mieux que je peux. C'est tout ce que je peux faire pour le moment."

Leclerc n'a de son côté pas pu faire mieux que neuvième et subit également une SF1000 difficile à piloter, avec beaucoup de sous-virage. "Je n'étais tout simplement pas content de la voiture aujourd'hui. Ce matin je l'étais, le début des qualifications était bon, mais ensuite ça s'est écroulé, session après session en qualifications."

"Il n'y avait pas assez d'avant pour faire tourner la voiture. Nous avons perdu pas mal de temps à cause de cela, donc maintenant nous devons comprendre pourquoi cela s'est produit. C'est quelque chose que nous avons régulièrement avec cette voiture, qui se débat avec l'avant en milieu de virage. Aujourd'hui, il n'y avait pas vraiment de solutions."

Voir aussi :

Hamilton : "La ligne droite est longue, le plus dur reste à faire"

Article précédent

Hamilton : "La ligne droite est longue, le plus dur reste à faire"

Article suivant

Pérez pense pouvoir battre Verstappen en course

Pérez pense pouvoir battre Verstappen en course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Catégorie Qualifs
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Auteur Fabien Gaillard