Sebastian Vettel ne voit pas son avenir ailleurs qu'en F1

Sebastian Vettel a révélé être "concentré sur la Formule 1" et ne pas chercher d'alternatives en dehors de la discipline reine alors que la décision sur son avenir se profile.

Sebastian Vettel ne voit pas son avenir ailleurs qu'en F1

Sebastian Vettel va quitter Ferrari en fin d'année après six saisons passées à Maranello, l'équipe ayant choisi de ne pas prolonger son contrat. Si l'Allemand a confirmé des négociations peu avancées avec Renault avant que l'écurie ne décide de recruter Fernando Alonso et "de vagues discussions" avec Racing Point, qui deviendra l'an prochain Aston Martin, il a également récemment indiqué ne pas avoir de nouvelles sur son futur.

Aucun baquet encore disponible ne semble pouvoir vraiment rapprocher Vettel de la victoire en 2021, ce qui interroge forcément sur l'intensité du désir de rester en F1 du quadruple Champion du monde. Questionné par Motorsport.com sur le sujet, il a indiqué vouloir demeurer en discipline reine pour "accomplir quelque chose" avec une écurie qui a le potentiel pour se battre et progresser.

Lire aussi :

"Je n'ai pas beaucoup d'intérêt à m'engager dans une équipe qui ne sera pas en mesure de se battre pour quelque chose qui en vaut la peine [et] d'aller dans une bonne direction pour l'avenir. Je pense que la grande inconnue, ce sont les règles pour 2022. De toute évidence, beaucoup d'équipes espèrent que cela changera beaucoup de choses. Je pense que nous devrons attendre de voir. Je vous ferai savoir dès que j'aurai des nouvelles."

Il a toutefois insisté sur le fait qu'il ne cherchait pas à aller en IndyCar ou en Endurance, par exemple. "Pour l'instant, je suis concentré sur la Formule 1, et comme je l'ai dit auparavant, à cet égard, je n'ai pas cherché d'alternatives."

L'option la plus envisageable pour l'Allemand de 33 ans semble aujourd'hui être Aston Martin, même si Sergio Pérez, un temps annoncé partant, s'est montré ces derniers temps de plus en plus confiant concernant le fait de pouvoir demeurer dans son baquet. Vettel a pour sa part indiqué qu'il n'aurait pas de problème à prendre une année sabbatique si nécessaire. Et l'éventualité d'occuper un poste de direction dans une écurie à l'avenir ?

"J'ai entendu dire que les équipes de Formule 1 pouvaient coûter assez cher, donc je crois qu'il faut que je sois intelligent sur le sujet. Je ne sais pas, je ne pense pas pouvoir vous donner une réponse précise. Ça dépend du poste exact et du challenge. Évidemment, j'ai une grande passion et une grande connaissance de la discipline, donc l'avenir le dira. Mais, pour l'instant, je me vois plus dans la voiture qu'en dehors.

Avec Luke Smith et Roberto Chinchero 

partages
commentaires
Le GP de Turquie vise 100'000 spectateurs avec des billets à 3,40€ !

Article précédent

Le GP de Turquie vise 100'000 spectateurs avec des billets à 3,40€ !

Article suivant

Hamilton : "Ce n'est pas notre faute" si les courses sont ennuyeuses

Hamilton : "Ce n'est pas notre faute" si les courses sont ennuyeuses
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021