Vettel en a "peut-être trop demandé"

Deuxième sur la grille de départ à Monaco, Sebastian Vettel a été battu d'un souffle par son coéquipier Kimi Räikkönen en qualifications.

Sebastian Vettel espérait décrocher sa deuxième pole position de la saison, après celle obtenue en Russie, mais il a fait face à un Kimi Räikkönen tout simplement intouchable à Monaco en qualifications. Tout s'est finalement joué pour 43 millièmes de seconde au détriment du quadruple Champion du monde, qui a toutefois de bonnes raisons de ne pas être le plus déçu ce samedi. 

Voir son coéquipier renouer avec une pole position après laquelle il courait depuis 2008 n'est pas le pire sentiment possible pour Vettel, qui constate surtout que les Mercedes sont reléguées derrière les monoplaces au cheval cabré. En partant en première ligne, l'Allemand conserve de très belles chances pour la victoire, et peut aussi raisonner sur le plan comptable en vue du championnat. S'il parvient à maintenir Bottas derrière lui, l'essentiel sera sans doute fait, tandis que Lewis Hamilton est d'ores et déjà condamné à l'exploit et à une remontée depuis le 13e rang.

"Bravo à Kimi, il a fait une belle performance", souligne Vettel. "On peut toujours aller un peu plus vite, mais dans l'ensemble, ça va. Valtteri [Bottas] a fait un excellent tour à la dernière minute, je ne sais pas ce qui a provoqué les problèmes de Mercedes."

"C'est génial. Nous avons beaucoup de fans, Ferrari a beaucoup de fans, c'est génial de courir pour la Scuderia. Ici, les fans sont plus près, on les voit dans les tribunes. On garde les yeux sur la piste, mais c'est cool de voir tous ces drapeaux Ferrari dès le jeudi."

Invité à s'exprimer sur l'infime écart et sur ce qui a pu faire la différence entre lui et Räikkönen, Vettel revient également sur la petite erreur commise dans son ultime tentative, conséquence d'une très grosse attaque. 

"La voiture était bonne, elle était agréable à piloter", explique-t-il. "J'ai probablement un peu trop attaqué, je suis sorti large au virage 5, j'en ai peut-être trop demandé et j'ai un peu perdu la voiture. Après les qualifications, on a toujours le sentiment qu'il y en a davantage. Je ne suis pas aussi heureux que possible, mais bravo à Kimi."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Réactions
Tags monte carlo, scuderia