Vettel : Hamilton et Bottas "travaillent très bien ensemble"

Troisième du Grand Prix de Russie 2018 de F1, Sebastian Vettel a tout tenté pour essayer de reprendre des points à Lewis Hamilton mais en vain, avant d'assister impuissant à l'échange des positions entre le Britannique et Valtteri Bottas.

Vettel : Hamilton et Bottas "travaillent très bien ensemble"

L'Allemand a fait le plus dur à deux reprises lors de la course de Sotchi : d'abord en prenant un meilleur envol que son rival pour le titre. Mais ce dernier a profité de l'aspiration de son équipier et poleman Valtteri Bottas jusqu'au premier freinage pour conserver l'avantage au virage 2 avant de lui bloquer le passage dans le virage 3.

Ensuite, au moment des arrêts au stand, quand Hamilton a perdu sa position face à la Ferrari #5 en prolongeant un peu trop son relais. Une situation qui n'a pas duré très longtemps, malgré une défense pour le moins rugueuse de Vettel qui a manqué de créer un accrochage, avant d'être battu au freinage du virage 4.

Lire aussi :

De là, il a vu Hamilton s'échapper puis dépasser Bottas au moment où ce dernier s'est écarté, sans pouvoir en profiter lui-même. "On a vu qu'ils travaillaient très bien ensemble, nous n'avions nulle part où aller au départ", a lancé Vettel au sortir de sa SF71H.

"Nous les avons surpris avec un très bon tour de sortie des stands. Ensuite, Lewis était très proche. Je suis parvenu à le couvrir au virage 2, mais ensuite, je ne l'ai pas vu juste derrière moi dans la courbe à gauche et j'ai dû lui laisser de la place au freinage suivant, même si je ne le voulais pas. Nous avions un rythme similaire mais ne sommes pas parvenus à prendre l'avantage."

"Valtteri a ralenti, ce qui ne me dérangeait pas car je pensais pouvoir profiter du DRS. C'était quand même une bonne course, nous étions plus proches aujourd'hui, mais ce n'était pas le résultat que nous voulions."

Lire aussi :

Puis il a ajouté, en conférence de presse : "Il faut accepter la troisième place. C'était mieux qu'hier en termes de rythme. La voiture était bonne, au moins avons-nous tenté. Nous perdons des points, un week-end après l'autre. Niveau moteur, c'est fini pour les évolutions, car nous en sommes déjà au troisième. Nous espérons quand même faire des progrès sur les prochains circuits."

"Chaque année est différente. Chaque équipe aussi, même si je n'en ai connu que trois en Formule 1. Nous avons une très bonne équipe, et le potentiel est là. Malheureusement, ça ne s'est pas passé comme nous le voulions. Nous devons continuer de travailler dur. Qui sait ce qui va arriver lors des prochaines courses ?"

partages
commentaires
Mercedes explique la consigne imposée à Bottas

Article précédent

Mercedes explique la consigne imposée à Bottas

Article suivant

Hamilton : "C'est la victoire dont je suis le moins fier"

Hamilton : "C'est la victoire dont je suis le moins fier"
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021