Vettel : Hamilton et Bottas "travaillent très bien ensemble"

partages
commentaires
Vettel : Hamilton et Bottas
Par : Fabien Gaillard
30 sept. 2018 à 14:11

Troisième du Grand Prix de Russie 2018 de F1, Sebastian Vettel a tout tenté pour essayer de reprendre des points à Lewis Hamilton mais en vain, avant d'assister impuissant à l'échange des positions entre le Britannique et Valtteri Bottas.

L'Allemand a fait le plus dur à deux reprises lors de la course de Sotchi : d'abord en prenant un meilleur envol que son rival pour le titre. Mais ce dernier a profité de l'aspiration de son équipier et poleman Valtteri Bottas jusqu'au premier freinage pour conserver l'avantage au virage 2 avant de lui bloquer le passage dans le virage 3.

Ensuite, au moment des arrêts au stand, quand Hamilton a perdu sa position face à la Ferrari #5 en prolongeant un peu trop son relais. Une situation qui n'a pas duré très longtemps, malgré une défense pour le moins rugueuse de Vettel qui a manqué de créer un accrochage, avant d'être battu au freinage du virage 4.

Lire aussi :

De là, il a vu Hamilton s'échapper puis dépasser Bottas au moment où ce dernier s'est écarté, sans pouvoir en profiter lui-même. "On a vu qu'ils travaillaient très bien ensemble, nous n'avions nulle part où aller au départ", a lancé Vettel au sortir de sa SF71H.

"Nous les avons surpris avec un très bon tour de sortie des stands. Ensuite, Lewis était très proche. Je suis parvenu à le couvrir au virage 2, mais ensuite, je ne l'ai pas vu juste derrière moi dans la courbe à gauche et j'ai dû lui laisser de la place au freinage suivant, même si je ne le voulais pas. Nous avions un rythme similaire mais ne sommes pas parvenus à prendre l'avantage."

"Valtteri a ralenti, ce qui ne me dérangeait pas car je pensais pouvoir profiter du DRS. C'était quand même une bonne course, nous étions plus proches aujourd'hui, mais ce n'était pas le résultat que nous voulions."

Lire aussi :

Puis il a ajouté, en conférence de presse : "Il faut accepter la troisième place. C'était mieux qu'hier en termes de rythme. La voiture était bonne, au moins avons-nous tenté. Nous perdons des points, un week-end après l'autre. Niveau moteur, c'est fini pour les évolutions, car nous en sommes déjà au troisième. Nous espérons quand même faire des progrès sur les prochains circuits."

"Chaque année est différente. Chaque équipe aussi, même si je n'en ai connu que trois en Formule 1. Nous avons une très bonne équipe, et le potentiel est là. Malheureusement, ça ne s'est pas passé comme nous le voulions. Nous devons continuer de travailler dur. Qui sait ce qui va arriver lors des prochaines courses ?"

Prochain article Formule 1
Mercedes explique la consigne imposée à Bottas

Article précédent

Mercedes explique la consigne imposée à Bottas

Article suivant

Hamilton : "C'est la victoire dont je suis le moins fier"

Hamilton : "C'est la victoire dont je suis le moins fier"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Course
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions