Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
2 jours
31 juil.
-
02 août
EL1 dans
16 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
23 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
30 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
44 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
51 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
58 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
72 jours

Binotto serait "très heureux" que Vettel rejoigne Mercedes

partages
commentaires
Binotto serait "très heureux" que Vettel rejoigne Mercedes
Par :
6 juin 2020 à 15:15

Craignant "une perte" pour la Formule 1 si Sebastian Vettel n'était pas sur la grille en 2021, le directeur de Ferrari souhaite à l'Allemand de trouver un volant chez Mercedes.

En optant pour une séparation en fin de saison, Ferrari et Sebastian Vettel ont renversé la table prématurément sur le marché des transferts, avant même que la saison 2020 ne débute. Le quadruple Champion du monde sera remplacé l'an prochain par Carlos Sainz, tandis que Daniel Ricciardo rejoindra McLarenLa question qui intrigue désormais est de savoir ce que décidera Vettel pour la suite. L'hypothèse d'une retraite est fortement avancée, à moins que la porte laissée entrouverte par Mercedes constitue une possibilité réaliste. Dans ses déclarations, Toto Wolff continue de souffler le chaud et le froid, insistant sur le besoin pour la firme à l'étoile de prendre son temps et de garder ses "options ouvertes".

Revenant sur la situation de celui qui est encore son pilote, Mattia Binotto concède que son absence de la grille en 2021 serait alors "une perte" pour la Formule 1. Ainsi l'Italien souhaite-t-il voir l'Allemand enfiler la combinaison grise à l'avenir. "Nous l'aimons et nous l'apprécions, et ce serait important pour lui de trouver un bon baquet l'année prochaine", insiste le directeur de Ferrari dans les colonnes de Marca. "J'entends des rumeurs selon lesquelles Mercedes est intéressé, et je serais très heureux pour lui, vraiment."

Lire aussi :

Le choix de ne pas prolonger le contrat de Vettel est décrit comme une décision difficile à Maranello, bien qu'elle soit pleinement assumée. "Ferrari aime Sebastian en tant que pilote et en tant que personne, car il fait partie de notre équipe et de notre projet, donc ce n'est jamais une décision facile", reconnaît Mattia Binotto. "Il était notre première option, puis la crise du coronavirus est survenue. C'est une situation qui a changé beaucoup de choses, du règlement jusqu'au plafond budgétaire. Il y a des choses qui ont modifié la situation, avec le report de la nouvelle voiture à 2022. Nous avons dû revoir les choses en interne et c'est ce que nous avons fait."

Le dirigeant italien en profite également pour évacuer à nouveau les rumeurs selon lesquelles la proposition de Ferrari n'aurait pas été à la hauteur des attentes de Sebastian Vettel, notamment en ce qui concerne la durée du bail. "Ce n'est pas vrai", rétorque-t-il. "C'est simplement que les choses ont changé et que nous envisageons un nouveau cycle. Il semble que cette vision, au niveau du timing, ne coïncidait pas avec la sienne. Ce n'est pas à cause du type d'offre ou de sa durée."

Cette décision précoce pourrait compliquer la saison 2020 qui doit débuter le mois prochain mais la situation n'inquiète pas la Scuderia outre-mesure. L'écurie italienne compte encore sur un Vettel motivé et désireux de prouver sa valeur. "C'est une grande personne, un grand professionnel avec le sens des responsabilités, et je suis certain qu'il veut terminer sa dernière année en bonne position, faire du mieux possible pour l'équipe", assure Mattia Binotto. "Je ne m'attends donc pas du tout à un mauvais comportement."

Article suivant
Racing Point : "Ce n'est pas un retour à la normale"

Article précédent

Racing Point : "Ce n'est pas un retour à la normale"

Article suivant

Dans l'ombre de Villeneuve, les milliers de kilomètres de Lemarié

Dans l'ombre de Villeneuve, les milliers de kilomètres de Lemarié
Charger les commentaires