Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Vettel : Verstappen "pas professionnel ni mature" dans ses propos

partages
commentaires
Vettel : Verstappen "pas professionnel ni mature" dans ses propos
Par :
14 nov. 2019 à 19:20

Sebastian Vettel n'a pas voulu accorder trop d'importance aux accusations de triche de Max Verstappen, portant sur l'exploitation du moteur Ferrari.

Dix jours après les déclarations fracassantes de Max Verstappen à l'issue du Grand Prix des États-Unis, Sebastian Vettel a tenté de ne pas rajouter d'huile sur le feu. Néanmoins, le pilote allemand a tancé l'attitude du Néerlandais, qui avait explicitement estimé que Ferrari trichait avec son moteur avant le rendez-vous d'Austin, où la FIA avait publié une mise au point via une Directive Technique. 

"Je pense que c'est le signe que, de nos jours, beaucoup de gens ont quelque chose à dire", a estimé Vettel dans le paddock d'Interlagos ce jeudi. "Je crois que la grosse différence avec le passé, c'est que beaucoup de gens sont entendus, alors qu'auparavant ils étaient peut-être ignorés. Chacun est libre de dire ce qu'il veut, et si c'est ce qu'il pense alors qu'il le pense, mais nous avons évidemment un avis différent."

Se contentant initialement de cette première réponse, le quadruple Champion du monde est finalement allé un peu plus loin lorsque les questions se sont multipliées."Comme je l'ai dit, chacun peut dire ce qu'il veut", a-t-il répété. "Je ne crois pas que quiconque dans l'équipe l'a pris personnellement. Je pense que ce n'est pas professionnel ni mature, mais je vois aussi que vous êtes probablement intéressés par le fait que je réponde, et je n'ai pas d'intérêt pour ça si ce n'est de dire que pour nous, la meilleure manière de répondre est un retour à la normale."

Lire aussi :

Sur le Circuit des Amériques, Ferrari avait affiché un rythme loin de ses ambitions et des rendez-vous précédents, ce que la Scuderia avait expliqué en grande partie par un mauvais choix de réglages. Ce scénario, Vettel l'a confirmé à son tour. 

"Nous ne sommes pas fiers de nos performances à Austin le dimanche", a-t-il fait remarquer. "Après le samedi, personne n'avait besoin de se plaindre. Le dimanche nous avons probablement eu du mal avec plusieurs choses, les conditions, les pneus, le set-up, et nous devons travailler dessus, mais aller aussi loin n'est pas juste. Encore une fois, il faut vivre et laisser vivre, alors si c'est ce qu'il pense, qu'il le pense. Si la semaine prochaine il pense quelque chose de différent, au final, nous nous en fichons pas mal."

"Nous n'avons perdu aucune puissance moteur. Nous avons opter pour un peu plus d'appui que les autres. En qualifications, la comparaison était plutôt claire, nous prenions de l'avance dans les lignes droites, pas autant que d'habitude, mais nous ne perdions pas autant que la normale dans les courbes. Ça va évidemment de pair. Je n'ai pas participé à l'essentiel de la course, mais pour Charles, il n'y avait pas le rythme que nous avons normalement, mais ce n'est pas pour cette raison. Il y a d'autres choses qui font la différence et qui jouent un rôle, et nous cherchons à les comprendre. Il y a eu des Grands Prix où nous n'étions pas compétitifs du tout cette année, donc ce n'est pas le seul. Ce sera important de comprendre ce qui s'est passé, de s'assurer que ça ne se reproduise pas et de prendre en compte ces choses-là pour l'année prochaine."

De son côté, Max Verstappen s'est contenté d'une réponse concise lorsqu'il a été invité à revenir sur ses propos polémiques. "Je préfère ne pas commenter", a-t-il assuré. "Je pense qu'il est bien plus important de regarder devant nous et de nous concentrer sur les deux dernières courses, et de nous battre en piste."

Article suivant
La pénalité de Leclerc au Brésil se limite à 10 places

Article précédent

La pénalité de Leclerc au Brésil se limite à 10 places

Article suivant

Légalité moteur : nouvelle clarification de la FIA sur la combustion

Légalité moteur : nouvelle clarification de la FIA sur la combustion
Charger les commentaires