Villeneuve - L'arrivée de Verstappen est une "insulte" à la F1

partages
commentaires
Villeneuve - L'arrivée de Verstappen est une
22 déc. 2014 à 10:45

Lors de l'annonce de la titularisation de Max Verstappen en F1 pour 2015, Jacques Villeneuve avait fait part de sontrès grand scepticismeface à cette décision

Lors de l'annonce de la titularisation de Max Verstappen en F1 pour 2015, Jacques Villeneuve avait fait part de son

très grand scepticisme

face à cette décision. Il faut avouer que l'arrivée d'un pilote qui aura seulement 17 ans à l'heure de prendre le départ de son premier Grand Prix a beaucoup fait parler.

Verstappen, qui va courir chez Toro Rosso où il a été placé par Red Bull, n'a derrière lui qu'une seule année en monoplace. Lorsque sa titularisation a été annoncée, il n'en avait d'ailleurs pas encore terminé avec sa première saison de F3 européenne ! Pour Villeneuve, cette situation est à la fois impensable et intolérable.

"Dois-je vous dire la vérité ? Je crois que l'arrivée de Max est une insulte", s'agace vertement le Champion du Monde 1997 auprès du média italien Omnicorse. "Je n'ai aucun doute quant au fait qu'il est rapide, mais il n'a pas d'expérience. Je suis arrivé en F1 quand j'avais 25 ans, après avoir gagné en IndyCar. Avant de vous battre contre la vie des autres, vous devez apprendre, et ce n'est pas le rôle de la F1 d'apprendre."

"La F1 n'est pas l'endroit pour apprendre"

Le cas Verstappen a fait bondir jusqu'aux plus hautes instances du sport automobile. Lors de son dernier Conseil Mondial, la FIA a durci les

conditions d'attribution de la Super Licence

pour 2016, instaurant notamment un âge minimum de 18 ans.

"Ce devrait être 21 ans", rétorque Villeneuve. "Vous devriez arriver en Formule 1 comme un vainqueur, et avec une riche expérience. La F1 n'est pas l'endroit pour arriver et progresser en tant que pilote."

Le Québécois estime par ailleurs que Red Bull n'a pas forcément réussi un bon coup de communication avec le jeune pilote néerlandais, insistant sur le fait qu'il s'agit selon lui d'un "message négatif pour la F1". Il explique également que le nœud du problème se situe dans la plus grande facilité à piloter les monoplaces modernes.

"Verstappen arrive, il fait 10 tours et il parait immédiatement solide", regrette Villeneuve. "On dirait que n'importe qui peut piloter une F1, alors que du temps de mon père les pilotes étaient considérés comme des héros au volant de monstres impossibles. La F1 m'impressionnait quand je suis arrivé, même en provenance de l'IndyCar. Mais cette F1 n'est pas excitante. Les voitures semblent lentes."

Prochain article Formule 1
Gel des moteurs : Renault et Ferrari auraient eu gain de cause

Article précédent

Gel des moteurs : Renault et Ferrari auraient eu gain de cause

Article suivant

Ecclestone nostalgique de la F1 en Afrique du Sud

Ecclestone nostalgique de la F1 en Afrique du Sud
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve , Max Verstappen Boutique
Équipes Toro Rosso Boutique
Type d'article Actualités