Wolff ne regrette pas le pari des intermédiaires usés

Selon Toto Wolff, directeur de Mercedes, l'écurie a eu raison de laisser Lewis Hamilton tenter de rallier l'arrivée du Grand Prix de Turquie avait ses pneus intermédiaires du départ, avant de se raviser.

Wolff ne regrette pas le pari des intermédiaires usés

Même si les conditions difficiles et la fine pluie tombant sur l'Istanbul Park annonçaient une course palpitante, le Grand Prix de Turquie a finalement été soporifique, tant pour les spectateurs que pour les pilotes. En effet, les opportunités de dépassement, déjà très rares dans les premiers tours, se sont éteintes lorsque les pneus intermédiaires de Pirelli ont commencé à perdre leurs sculptures, condamnant les pilotes à se montrer très précautionneux et à ne plus s'aventurer dans les portions plus humides.

C'était donc une mauvaise nouvelle pour Lewis Hamilton, qui s'élançait onzième sur la grille après sa pénalité et devait regagner le plus de positions pour ne pas laisser son rival Max Verstappen prendre une avance trop importante au championnat. Il fallait donc prendre des risques pour atteindre le podium, et le Britannique en a pris un grand en poursuivant avec ses enveloppes usées lorsque ses adversaires regagnaient les stands pour chausser des intermédiaires neufs.

Cependant, cette décision a coûté cher au septuple Champion du monde, qui n'a cessé de perdre en rythme jusqu'à l'intervention de son équipe à huit tours du but pour le rappeler au stand. Mais selon Toto Wolff, il n'y a aucun regret à avoir car le pari audacieux de Mercedes aurait pu être magnifiquement récompensé.

"Les intermédiaires faisaient peur à voir mais nous pensions que nous pouvions peut-être tenir le choc et finir troisième sans s'arrêter", a expliqué Wolff sur Sky Sports. "Et si une trajectoire sèche apparaissait, nous aurions pu passer le pneu tendre jusqu'à l'arrivée."

"Donc nous avons hésité entre un arrêt et une approche conservatrice dans notre lutte avec [Charles] Leclerc et [Sergio] Pérez, ou alors un petit pari qui aurait pu nous donner la victoire ou le podium. Mais lorsque nous avons vu Leclerc [lui aussi en pneus usés, ndlr] s'effondrer et Lewis également, il était clair qu'il ne pouvait pas atteindre l'arrivée."

Avec le recul, Wolff a admis que la meilleure option aurait été de s'arrêter plus tôt, notamment lorsque l'idée a été discutée pour la première fois entre Hamilton et le garage. "La bonne décision aurait été d'être conservateur et de s'arrêter quand tout le monde s'est arrêté pour les intermédiaires, de ressortir derrière Pérez et probablement Leclerc, puis de se battre avec eux sur la piste pour la troisième place", a-t-il conclu.

Lire aussi :

partages
commentaires
Verstappen : Le plus dur était de rester éveillé !
Article précédent

Verstappen : Le plus dur était de rester éveillé !

Article suivant

Pourquoi Gasly a été pénalisé dans l'incident avec Alonso

Pourquoi Gasly a été pénalisé dans l'incident avec Alonso
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021