Verstappen : Le plus dur était de rester éveillé !

Dans un Grand Prix de Turquie aux allures de procession, Max Verstappen s'est ennuyé. Sa deuxième place lui permet toutefois de reprendre les commandes du championnat.

Verstappen : Le plus dur était de rester éveillé !

Dire que la course de Max Verstappen au Grand de Turquie a été calme serait un euphémisme. Si l'on exclut les retardataires, le Néerlandais n'a réalisé aucun dépassement en course et a passé l'intégralité de celle-ci à naviguer à quelques secondes de la Mercedes de Valtteri Bottas, en tête. Deuxième sur la grille de départ, Verstappen a franchi la ligne d'arrivée à cette même position et n'avait que peu de choses à dire en interview.

Interrogé sur ce qui lui a causé le plus de difficultés en course, Verstappen a répondu sarcastiquement : "Rester éveillé !" avant d'ajouter : "Il fallait simplement préserver les pneus et ne jamais attaquer. Nous devions boucler un certain nombre de tours puis rentrer au stand pour passer un autre set."

À moins de cinq secondes de Bottas en début d'épreuve, Verstappen a fini par perdre pied définitivement en fin de parcours, laissant le Finlandais creuser un écart de 14 secondes et voler vers son dixième succès en Formule 1. Compte tenu de la forte dégradation des pneus intermédiaires, le pilote Red Bull n'a jamais été en position d'attaquer qui que ce soit et n'a fait que prolonger la vie de la gomme verte jusqu'à son unique arrêt, au 36e tour.

"La piste était très glissante", a déploré le Néerlandais. "Il semblait que Valtteri pouvait avoir un meilleur rythme et gérer ses pneus, peut-être un peu mieux de ce côté aussi. Bien sûr, je suis très heureux de finir deuxième parce qu'il est très facile de faire une erreur et de dégringoler au classement dans ce genre de condition."

Au classement général, la deuxième place de Verstappen lui permet de reprendre les commandes du championnat pour la troisième fois de l'année. Le pilote Red Bull compte désormais six points d'avance sur Lewis Hamilton alors qu'il ne reste plus que six courses à disputer, la prochaine date étant programmée au 24 novembre, aux États-Unis. Compte tenu des performances de la RB16B et de la W12, très similaires, Verstappen n'a pas souhaité s'avancer dans les pronostics.

"[Les performances] ont toujours été très proches cette saison et je suis sûr que ce sera encore le cas à Austin", a-t-il simplement commenté. "Nous aurons un beau combat avec Mercedes donc il faudra continuer à attaquer, à essayer de s'améliorer et ce n'est qu'après que nous verrons où nous atterrirons. Jusqu'à présent, cette saison a été excellente."

Lire aussi :

partages
commentaires
Hamilton n'aurait sans doute pas pu aller au bout, selon Pirelli

Article précédent

Hamilton n'aurait sans doute pas pu aller au bout, selon Pirelli

Article suivant

Wolff ne regrette pas le pari des intermédiaires usés

Wolff ne regrette pas le pari des intermédiaires usés
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021