Yamamoto pourrait obtenir un poste chez Red Bull en 2020

Red Bull et Honda ont entamé des discussions quant à un possible rôle pour Naoki Yamamoto l'année prochaine, après une apparition du Japonais à Suzuka cette année chez Toro Rosso.

Yamamoto pourrait obtenir un poste chez Red Bull en 2020

Le double Champion de Super Formula, Naoki Yamamoto, a fait ses débuts en F1 cette année en pilotant une Toro Rosso lors des Essais Libres 1 du Grand Prix du Japon, afin que Honda puisse aligner son pilote lors de sa course à domicile. Cela a permis au manufacturier, ainsi qu'à Red Bull, d'évaluer la performance de Yamamoto dans une monoplace de F1, et les débuts impressionnants du Japonais, ainsi que son éligibilité à la Super Licence, pourraient lui permettre d'obtenir un rôle l'année prochaine. Il est toutefois difficile de savoir actuellement s'il s'agirait d'un poste chez Red Bull ou Toro Rosso.

Lire aussi :

"Nous confirmons que nous avons des discussions à son sujet avec Red Bull et Helmut Marko", a déclaré Masashi Yamamoto, le directeur de Honda en F1, à Motorsport.com. "Nous avons une bonne offre, mais la décision ne dépend pas que de Honda ou de l'équipe, il faut en parler aussi à Naoki lui-même. Il participe également à d'autres championnats, donc c'est un processus en cours."

Honda a attendu plus d'une décennie pour qu'un de ses pilotes revienne en F1, puisque Takuma Sato était le dernier en date, en 2008. Plusieurs jeunes pilotes de la marque ont été placés en Formule 2 ces dernières années mais n'ont pas atteint les résultats requis pour être promus en F1, et le constructeur voit une véritable opportunité chez Red Bull pour celui qui est un de ses meilleurs pilotes.

"C'est évidemment une très bonne chose pour Honda, afin d'établir une base pour les futurs jeunes pilotes japonais", poursuit Masashi Yamamoto. "Cela va donner une bonne influence aux jeunes pilotes que nous avons actuellement, ainsi qu'à d'autres pilotes japonais."

Lire aussi :

Le pilote de Formule 3, Yuki Tsunoda, semble se diriger vers la Formule 2 la saison prochaine, et il est le plus prometteur des jeunes pilotes Honda pour un volant en F1. Le Japonais, âgé de 19 ans, a remporté une victoire et terminé dans le top 10 du nouveau championnat FIA F3 en 2019, pour ce qui était sa première saison en Europe. Tsunoda est bien plus jeune que d'autres pilotes établis en F2, à l'image de Nobuharu Matsushita, qui n'a toujours pas les points de Super Licence nécessaires après quatre ans en F2 et GP2, ainsi qu'un saison en Super Formula.

Masashi Yamamoto reconnaît qu'il est "vraiment très difficile" pour les protégés de Honda de prouver leur valeur en vue d'un passage en F1, à cause des différentes capacités requises. Il pense que Naoki Yamamoto, Matsushita, et "peut-être" Tsunoda, ont les capacités nécessaires à la réussite dans la catégorie reine, tandis que les anciens pilotes de F2, Tadasuke Makino et Nirei Fukuzumi, s'ils sont "vraiment rapides et talentueux", n'atteindront certainement pas la F1.

"De toute évidence, le talent et la vitesse au volant sont nécessaires, mais il ne s'agit pas que de cela", juge le directeur du programme F1 de Honda. "Si vous prenez Jenson Button, il est rapide, mais il a aussi une personnalité et une manière de réagir aux fans et aux médias, ainsi qu'une relation au sein de l'équipe et une manière d'aborder les gens. Ces aspects sont très importants."

partages
commentaires
Verstappen : "Ce n'est pas différent avec Leclerc"

Article précédent

Verstappen : "Ce n'est pas différent avec Leclerc"

Article suivant

Ferrari reconnaît avoir pris une "douche froide" en Australie

Ferrari reconnaît avoir pris une "douche froide" en Australie
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021