Pourquoi Tsunoda a demandé à repasser devant Gasly

Après s'être écarté du chemin de son coéquipier, Pierre Gasly, sur demande d'AlphaTauri, Yuki Tsunoda a regretté sa décision et a souhaité reprendre sa place, en vain.

Pourquoi Tsunoda a demandé à repasser devant Gasly

Classé sixième du Grand Prix de Hongrie, Yuki Tsunoda aurait pu prétendre à la cinquième place sans l'intervention du stand AlphaTauri dans le dernier quart de course. Son coéquipier, Pierre Gasly, était revenu sur ses talons et il a été décidé d'échanger les positions. Le Japonais a obtempéré avant de regretter sa décision car, une fois devant, Gasly a eu des difficultés à creuser l'écart, au grand désespoir de Tsunoda.

Les spectateurs ont ainsi pu entendre les complaintes du pilote de l'AlphaTauri frappée du numéro 22, celui-ci demandant à son équipe d'échanger de nouveau les positions. Interrogé sur le sujet dans le paddock du Hungaroring, Tsunoda a affirmé qu'il ne s'agissait que de la partie supérieure de l'iceberg.

"C'était un malentendu", a-t-il expliqué. "Je crois que tout le monde a entendu 'échangez encore [les positions]' mais en fait [Gasly] faisait beaucoup d'erreurs, des blocages, des sorties de piste... Il n'arrivait pas à s'échapper et je détruisais mes pneus en le suivant. J'ai donc dit à l'équipe qu'il fallait qu'il ne commette plus d'erreurs pour creuser l'écart."

"Après ça, il n'a plus fait d'erreurs et il a pu s'échapper. Je pense que l'équipe a pris la bonne décision parce que j'avais déjà tué mes pneus en début de relais pour faire l'undercut, et je n'étais pas à l'aise sur ces gommes."

Lire aussi :

Avec cette sixième place, qui est également son meilleur résultat en Formule 1 à ce jour, Tsunoda achève son week-end sur une bonne note. Celui-ci avait pourtant particulièrement mal débuté avec un accident en EL1 l'ayant privé de roulage en EL2, puis une nouvelle élimination en Q1, sa sixième de l'année.

Par ailleurs, un incident survenu en course n'a pas été diffusé à la télévision : à six tours du but, Tsunoda est parti en tête-à-queue à la sortie du deuxième virage. Si cette figure ne lui a pas fait perdre de positions, elle a permis à Gasly de bénéficier d'une avance suffisante pour rentrer au stand, passer des gommes fraîches et réaliser le meilleur tour.

"Pendant tout le week-end, j'ai eu du mal avec l'équilibre de la voiture, surtout à l'arrière", a révélé le Japonais. "J'étais un passager dans les virages, je devais attendre que la voiture redevienne stable pour réaccélérer sinon je partais à la faute. Donc j'ai dû travailler très dur pour améliorer le comportement de la voiture."

partages
commentaires
Pourquoi le GP de Hongrie pourrait faire décoller Latifi
Article précédent

Pourquoi le GP de Hongrie pourrait faire décoller Latifi

Article suivant

Ricciardo ravi de voir Ocon s'imposer devant Hamilton

Ricciardo ravi de voir Ocon s'imposer devant Hamilton
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021