24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

Toyota craint du bluff en Hypercar après la correction de BoP

Au sein de l'équipe Toyota, le changement inattendu de la BoP avant la Journée Test des 24 Heures du Mans est accueilli par des commentaires prudents, qui traduisent toutefois une crainte assumée de voir des concurrents cacher leur jeu en Hypercar.

#7 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 - Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez

Le changement de BoP publié dans la semaine, avant la Journée Test des 24 Heures du Mans, s'est clairement fait au détriment de Toyota puisque les GR010 Hybrid devront désormais embarquer 37 kg supplémentaires. Les Hypercars japonaises ne sont pas les seules concernées puisque c'est également le cas chez Ferrari, Cadillac et Porsche, mais dans une ampleur moins importante.

Sur le sujet, la parole des concurrents est aujourd'hui relayée au compte-gouttes puisque comme l'énoncent les textes cette saison, critiquer ce dispositif peut être sanctionné. "Les constructeurs, concurrents, pilotes et toutes les personnes ou entités associées à leurs engagements ne devront pas chercher à influencer l'établissement de la BoP ni en commenter les résultats", peut-on lire à l'article 6.3.1 du Règlement Sportif du WEC.

Avec l'arrivée de nombreux constructeurs en Hypercar, la question de la BoP est strictement encadrée et elle est également établie d'une manière a priori nouvelle, avec moins d'ajustements prévus. Ainsi avait-elle été annoncée pour les quatre premières manches de la saison, dont les 24 Heures du Mans, avant l'ouverture du championnat à Sebring.

Si l'on attendait une révision du rapport de force entre les plateformes LMH et LMDh, le législateur a finalement exercé son droit à modifier la BoP de manière individuelle au nom de différences de performances qui "étaient plus importantes qu'initialement prévu". La publication de la nouvelle BoP a ainsi été présentée par l'Automobile Club de l'Ouest et la FIA comme "une correction".

Prudent dans ses déclarations ce samedi alors que Toyota s'est présenté au Pesage des 24 Heures du Mans en centre-ville, le directeur technique Pascal Vasselon a toutefois exposé ses préoccupations quant au risque de voir les concurrents bluffer si des ajustements de BoP plus fréquents s'avèrent possibles.

"On peut dire que l'on a été surpris que le règlement ait changé sans l'accord de tous les constructeurs", reconnaît le Français auprès de Motorsport.com. "On craint que cela ne conduise au fait de cacher son jeu. Le principe était de décourager le fait de cacher son jeu, parce qu'il n'y avait pas d'ajustement. Dès qu'il y a des ajustements comme celui-ci, on crée une incitation à cacher son jeu.

Évolution de la BoP avant la Journée Test

Hypercar

Portimão, Spa

(poids, puissance)

Le Mans

(poids, puissance)

Toyota GR010 HYBRID (LMH)

1043 kg, 512 kW

1080 kg, 512 kW

Ferrari 499P (LMH)

1040 kg, 509 kW

1064 kg, 509 kW

Peugeot 9X8 (LMH)

1042 kg, 516 kW

1042 kg, 516 kW

Glickenhaus-Pipo 007 (LMH)

1030 kg, 520 kW

1030 kg, 520 kW

Vanwall Vandervell 680 (LMH)

1030 kg, 512 kW

1030 kg, 512 kW

Porsche 963 (LMDh)

1045 kg, 516 kW

1048 kg, 516 kW

Cadillac V-Series.R (LMDh)

1035 kg, 513 kW

1046 kg, 513 kW

En découvrant la nouvelle BoP, Kamui Kobayashi a évoqué il y a quelques jours une perte de performance estimée à 1,2 seconde par tour pour Toyota, mais Pascal Vasselon a refusé d'entrer dans ces détails : "On est surpris et on observe des conséquences négatives, je ne peux pas en dire plus. Comme d'habitude, discuter des détails de la BoP, de qui a quoi, ça ne nous intéresse pas."

La BoP est présentée comme en vigueur "jusqu'à nouvel ordre" mais chez Toyota, on refuse de dire s'il est possible d'assister à une nouvelle "correction" entre la Journée Test et les séances d'essais ou la course de la semaine prochaine. Ce dimanche, les six heures de roulage permettront aux concurrents de se préparer sur le circuit des 24 Heures du Mans.

Propos recueillis par Gary Watkins

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent 24H du Mans : tout comprendre à la nouvelle procédure Safety Car
Article suivant Ferrari jouera la pole au Mans "mais ce n'est pas une priorité"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France