Course - Dovizioso sort vainqueur d'une course chaotique

Andrea Dovizioso a remporté sa première victoire de la saison en s'imposant pour la troisième fois au Red Bull Ring, au terme d'une course particulièrement mouvementée.

Course - Dovizioso sort vainqueur d'une course chaotique

Le Grand Prix d'Autriche MotoGP s'est conclu par une victoire d'Andrea Dovizioso, après une course qui a toutefois due être stoppée au bout de huit tours à la suite d'un accrochage terrifiant entre Franco Morbidelli et Johann Zarco, dont les deux pilotes sont toutefois, et heureusement, sortis sans gravement se blesser.

Lire aussi :

La première partie de la course avait permis à Pol Espargaró de se porter en tête, en quête de sa première victoire en MotoGP. Il lui a pour cela fallu déposséder Jack Miller des commandes, alors que l'Australien avait signé le holeshot. Le poleman, Maverick Viñales, a également été passé par Andrea Dovizioso dans le troisième virage, puis ce sont Pol Espargaró et Joan Mir qui ont à leur tour dépassé le pilote Yamaha, qui en quelques secondes avait perdu tout l'avantage apporté par sa pole position.

Le départ n'a pas été des plus simples non plus pour Fabio Quartararo, parti au large et descendu de cinq places, ou encore Johann Zarco, rétrogradé à la 11e place dans le premier tour. Quant à Álex Rins, en deux tours il avait glissé en dehors du top 10.

Durant les tours suivants, Pol Espargaró a multiplié les attaques sur Dovizioso, qui a défendu sa deuxième place. Il a fini par arriver à ses fins et, dans la foulée, c'est Joan Mir qui prenait lui aussi l'avantage sur Dovizioso, compliquant encore un peu plus la tâche du (futur ex) pilote Ducati.

Lire aussi :

Dans le clan KTM, Miguel Oliveira s'est une nouvelle fois mis en évidence en effectuant plusieurs dépassements jusqu'à remonter à la cinquième place dans une manœuvre qui a vu Quartararo se faire prendre en sandwich entre la KTM du Portugais et la Yamaha de Viñales, qu'il avait réussi à dépasser dans le quatrième tour. Dans les instants qui ont suivi, le Français a toutefois dégringolé à la dernière place après avoir tiré tout droit au virage 4.

Nous en étions au sixième tour et c'est alors que Pol Espargaró s'est emparé des commandes au détriment de Miller. Un groupe de quatre était désormais formé en tête, bien qu'Oliveira ne soit pas distancé de plus d'une seconde et demie. Dovizioso s'est alors assuré de d'abord reprendre la troisième place à Mir. Dans la foulée, c'est Miller qu'il a dépassé, et il avait désormais Pol Espargaró en ligne de mire.

Dans le huitième tour, un accrochage terrifiant entre Franco Morbidelli et Johann Zarco a interrompu la course. Dans une dynamique pétrifiante, les deux hommes sont miraculeusement sortis indemnes alors que leurs motos, en miettes, ont évité de justesse de heurter de plein fouet d'autres pilotes en piste.

Espargaró et Oliveira au tapis dans la 2e course

Au restart, Jack Miller s'est une nouvelle fois efforcé de prendre les commandes. Si Pol Espargaró a bien tenté de résister, le pilote Pramac s'est imposé comme un leader solide durant les premiers tours, alors que le pilote KTM se faisait attaquer par Dovizioso.

Seul pilote à avoir opté pour deux pneus tendres pour cette seconde phase de la course, Miller s'est échappé rapidement, se détachant de ses poursuivants de façon nette en à peine trois tours. Une fois débarrassé d'Espargaró, Dovizioso est toutefois parti en chasse du pilote Pramac, bien décidé à ne pas lui laisser de répit.

Onzième sur la seconde grille, Rins − dont la Suzuki est dotée du holeshot device − s'est propulsé à la quatrième place au départ et s'est vite retrouvé en lutte contre son coéquipier, ainsi qu'Oliveira. Une fois semé par Dovizioso, Pol Espargaró s'est fait avaler par ce groupe, mais un nouveau coup de théâtre l'attendait puisque sa course allait se terminer dans le gravier : le pilote espagnol avait élargi au virage 4 et heurté Oliveira en revenant sur la ligne, les deux KTM terminant au sol.

Crash entre Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3 et Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing

Aux positions de tête aussi la course restait tendue. Dovizioso a passé Miller dans le neuvième tour pour s'emparer des commandes, puis c'est Rins qui a attaqué l'Australien. Dans la foulée, dans le dixième tour, le pilote Suzuki a tenté de déposséder Dovizioso des commandes, mais la course du pilote Suzuki allait elle aussi s'arrêter sur une chute lorsque sa roue avant s'est dérobée.

Nous en étions à la moitié de cette seconde course et le pari pneumatique de Miller tenait toujours, puisqu'il restait dans le trio de tête, encadré par Dovizioso en tête et désormais Mir en troisième position. Vainqueur la semaine dernière, Brad Binder avait réussi à tirer son épingle du jeu pour se porter à une solide quatrième place.

Lire aussi :

Viñales, lui, a dégringolé à la dernière place au restart, et pourtant il était à ce stade le pilote le plus rapide en piste, remonté à la 12e place. Il comptait toutefois 15 secondes de retard sur la tête de la course, où Dovizioso faisait désormais parler sa supériorité sur ses deux acolytes. Dans les derniers tours, le pilote Ducati a réussi à se détacher légèrement, suffisamment pour aller chercher ce qui est sa première victoire de la saison, au lendemain de l'annonce de son départ de Ducati avec qui il s'était déjà imposé deux fois sur cette piste.

Mir pour sa part a tenté d'attaquer Miller dans les derniers tours, pour chercher en vain à partir en chasse du pilote italien. Après de longs efforts, l'Espagnol a fini par trouver l'ouverture dans le dernier tour et à s'emparer de la deuxième place lorsque Miller a élargi, s'offrant ainsi son premier podium.

Un temps quelque peu isolé, Binder a vu le duo Rossi-Nakagami revenir en force, mais il a bel et bien tenu son rang jusqu'au drapeau à damier. Danilo Petrucci a quant à lui obtenu la septième place, contenant Fabio Quartararo jusqu'à l'arrivée. Iker Lecuona s'en sort avec un résultat particulièrement probant, puisqu'il voit l'arrivée pour la première fois avec en poche une belle neuvième place. Maverick Viñales complète le top 10 de cette course, ayant dépassé Aleix Espargaró dans les derniers instants.

Austria Grand Prix d'Autriche - Course

P. Pilote Moto Temps Écart Intervalle
1 Italy Andrea Dovizioso Ducati -    
2 Spain Joan Mir Suzuki 1.377 1.377 1.377
3 Australia Jack Miller Ducati 1.549 1.549 0.172
4 South Africa Brad Binder KTM 5.526 5.526 3.977
5 Italy Valentino Rossi Yamaha 5.837 5.837 0.311
6 Japan Takaaki Nakagami Honda 6.403 6.403 0.566
7 Italy Danilo Petrucci Ducati 12.498 12.498 6.095
8 France Fabio Quartararo Yamaha 12.534 12.534 0.036
9 Spain Iker Lecuona KTM 14.117 14.117 1.583
10 Spain Maverick Viñales Yamaha 15.276 15.276 1.159
11 Spain Aleix Espargaró Aprilia 17.772 17.772 2.496
12 Italy Michele Pirro Ducati 23.271 23.271 5.499
13 United Kingdom Bradley Smith Aprilia 24.868 24.868 1.597
14 Spain Álex Márquez Honda 24.943 24.943 0.075
15 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 27.435 27.435 2.492
16 Spain Tito Rabat Ducati 28.502 28.502 1.067
17 Germany Stefan Bradl Honda 28.609 28.609 0.107
  Spain Álex Rins Suzuki      
  Spain Pol Espargaró KTM      
  Portugal Miguel Oliveira KTM      
  Italy Franco Morbidelli Yamaha      
  France Johann Zarco Ducati      
partages
commentaires
Énorme accident pour Zarco et Morbidelli, miracle pour Rossi et Viñales

Article précédent

Énorme accident pour Zarco et Morbidelli, miracle pour Rossi et Viñales

Article suivant

Championnat - Dovizioso et Ducati grimpent après leur 1re victoire

Championnat - Dovizioso et Ducati grimpent après leur 1re victoire
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021