2e du championnat, Dovizioso voit le verre à moitié vide

Le pilote Ducati peine à trouver des éléments positifs dans cette saison 2019 qui touche à sa fin et qui, comme les précédentes, lui rapporte la médaille d'argent. Le GP d'Australie aura ainsi été à l'image de son championnat et l'a laissé sur sa faim.

2e du championnat, Dovizioso voit le verre à moitié vide

Assuré d'être vice-Champion du monde pour la troisième année consécutive, Andrea Dovizioso avait pourtant la mine des mauvais jours à l'issue de la course de Phillip Island, aussi déçu qu'au terme des épreuves précédentes par son incapacité à se mêler à la bagarre pour la victoire. S'il s'attendait à des difficultés sur la piste très particulière de Phillip Island, qui ne lui a jamais vraiment réussi, le pilote Ducati ne pouvait que regretter malgré tout l'écart qui le séparait du vainqueur à l'arrivée.

Lire aussi :

Qualifié seulement dixième, Dovizioso s'est installé dès le départ dans le groupe très fourni qui s'est constitué à l'avant de la course, et dont allaient finir par se détacher Viñales, Márquez et Crutchlow. Dès lors, il allait se confronter jusqu'à l'arrivée à toutes les motos du plateau à la seule exception de la KTM, pour tenter de se frayer un chemin dans ce groupe, mais sans parvenir à remonter plus haut que la septième position au terme des 27 tours.

"La septième place, ça n'est pas très bon, bien sûr. On avait la possibilité de finir troisième, et ça c'est positif, mais clairement l'écart ne l'est pas, c'est le problème", souligne le pilote Ducati auprès du site officiel du MotoGP, alors qu'il accusait 15"2 de retard sur le vainqueur. Par le résultat de la course comme celui du championnat, ce Grand Prix d'Australie était donc perçu par Andrea Dovizioso comme la confirmation que 2019 aura été une saison moins solide que les deux précédentes malgré sa place de "meilleur des autres".

"C'est une nouvelle confirmation de ce qu'a été cette saison. On a connu plus de hauts et de bas et on a eu plus de difficultés cette saison", reconnaît-il. Classé deux crans plus haut à l'entame du dernier tour, Dovizioso a perdu gros en se faisant une chaleur dans le virage 2, mais ce n'est pas selon lui ce qui doit lui donner des regrets. "On n'est pas aussi rapides que l'année dernière. On a pris 15 secondes et ça c'est négatif. J'aurais pu terminer troisième mais en étant simplement plus rapide d'une seconde, alors ça n'est pas ça le souci. On ne peut pas être content de ça, c'est la réalité du moment."

"Ce qu'il y a de bon aujourd'hui c'est qu'on a confirmé la deuxième place au championnat. Avec toute ce qui s'est passé cette saison, finalement on n'a pas été trop mauvais, [même si] Marc a fait la différence. […] Avec tous les hauts et les bas de cette saison, on est deuxième et on le confirme à deux courses de la fin. C'est le point positif, mais on n'est pas si compétitifs que ça et je ne suis pas tellement content", avoue le pilote italien.

partages
commentaires
La chute de 2018 a "hanté" Crutchlow toute l'année

Article précédent

La chute de 2018 a "hanté" Crutchlow toute l'année

Article suivant

Petrucci impuissant et désolé après sa lourde chute

Petrucci impuissant et désolé après sa lourde chute
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021