Édito - Motegi, une question de karma !

Comme à son habitude Marc Márquez a surpris tout le monde en décrochant le titre un peu plus tôt que prévu. Mais n’allez surtout pas croire à la chance sur cette course.

Édito - Motegi, une question de karma !

Avouez qu’on était loin d’imaginer un tel dénouement à ce moment du championnat, les dernières courses ayant apporté un tel suspense. Alors, oui, côté comptable les choses semblaient posées depuis un moment, et ce Grand Prix du Japon voit celui qui a tout chamboulé en MotoGP entamer un nouveau chapitre.

Marc Márquez, comme ses concurrents, voulait sa revanche sur 2015 et cette fin de saison au goût amer dont tout le monde semble vouloir se débarrasser. Il a fallu transformer cette énergie en positif pour gagner, motiver son équipe, développer une monture mal née, et regarder les choses avec calme et le plus sereinement possible dans une saison plus intense que jamais.

Une force intérieure s’est maintenant développée dans l’armure du numéro 93 qui décroche une nouvelle couronne au pays du Soleil Levant. Facile de lui donner tous les codes des samouraïs, mais combien sont capables de transformer ainsi tous les paramètres à leur avantage en si peu de temps ? Si on connaît le Márquez limite qui officie encore dans certaines figures entrevues cette année, en sauvant des glissades de son pneu avant comme personne, il faut regarder ce qu’il donne en course. Certes, la Honda demande un pilotage particulier, mais le voir à son meilleur niveau à Motegi est la simple démonstration de ce que fut cette saison. Et ce n’est pas terminé, bien sûr…

Il s’est construit sa propre trajectoire dans ce championnat en se concentrant sur sa propre capacité à mener son destin. En faisant la sourde oreille aux critiques lancées notamment sur le modèle 2016 de la RCV, il semble avoir bien retenu la leçon apprise malgré lui en 2015 contre Rossi de ne pas se disperser dans des pensées inutiles. Être mieux et plus concentré, laisser derrière lui les mauvaises ondes et les pensées négatives, c’est exactement ce qui s’est passé pendant cette course japonaise, en rejetant la pression sur un Valentino Rossi pourtant dans un grand jour.

C’est en cela que 2016 marque l’année de transition pour le jeune Marc. On avait déjà eu un aperçu de sa volonté d’être le maître du jeu en Australie l’an dernier, avec la suite que l’on connaît, mais en quatre saisons de MotoGP et trois titres raflés, soyez bien sûr qu’il ne peut que s’améliorer et nourrir ainsi son véritable instinct.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Quel contraste avec ce qui s’est passé pour l’équipe Yamaha où jamais le fameux duo Rossi/Lorenzo n’avait chuté sur la même course. Étrange que cette saison 2016 pour l’équipe qui a dominé le MotoGP pendant si longtemps, mais qui ne se démêle pas de ses tracas et continue d’attiser certaines questions, comme en suggérant certaines conclusions par des déclarations. Ce Grand Prix a été une véritable souffrance pour la marque aux trois diapasons avec une forte pression sur les épaules de Valentino Rossi qui a rapidement perdu le titre en chutant, puis comme si le calvaire devait durer il a fallu attendre encore pour que la baisse de performance de Lorenzo ne se termine de la même façon.

Que se passe-t-il chez Yamaha qui semble ne plus pouvoir attendre que Lorenzo quitte ses rangs, sans même vouloir lui reconnaître tout ce qu’il apporté : titres, victoires, podiums et exploits en tous genres ? Pourquoi cette M1 à l’homogénéité si légendaire, et sur laquelle Maverick Viñales évoluera très bientôt, peine tant à trouver la bonne formule avec les pneus Michelin, ces gommes sur lesquelles Rossi avouait être né ?

Ce sujet a été évoqué ici plusieurs fois cette saison et notamment ce sentiment que le management ait lâché le Champion du monde en titre, emmêlé dans ses blocages sur piste humide entre autres. Étrange que cette superbe équipe n’ait pas relevé le tir et n’ai pu prévoir une autre stratégie, d’autant que 2017 pourrait être une continuité côté Márquez et un bond en avant pour Ducati, et ce alors que le développement des motos concurrentes semble plutôt bien se passer.

Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
partages
commentaires
Michelin a prévu des pneus spéciaux pour Phillip Island

Article précédent

Michelin a prévu des pneus spéciaux pour Phillip Island

Article suivant

Le programme du Grand Prix d'Australie

Le programme du Grand Prix d'Australie
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021