Espargaró avec KTM jusqu'en 2020

L'Espagnol est le premier pilote confirmé par la marque autrichienne, qui va chercher à franchir un nouveau cap lors des prochaines saisons.

Espargaró avec KTM jusqu'en 2020
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP, Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing

KTM vient de confirmer son tout premier pilote pour la saison 2019, en préambule du Grand Prix d'Espagne, première manche européenne qui doit se tenir ce week-end à Jerez.

Il s'agit de Pol Espargaró, qui prolonge ainsi de deux années supplémentaires – jusqu'à fin 2020 donc – avec le constructeur autrichien, puisque l'Ibère fait partie de l'ambitieux projet de Matthigofen depuis ses prémices début 2017.

La marque lui doit d'ailleurs ses meilleurs résultats jusqu'ici en MotoGP, à savoir deux neuvième places acquises l'an dernier en République Tchèque ainsi qu'en Australie. "Pol a été une telle pièce importante dans notre projet, et il nous a donné beaucoup de confiance et de motivation, comme en témoignent ses résultats jusqu'ici, avec deux neuvième positions", a souligné Pit Beirer, le responsable des sports chez KTM. "Je suis très content que nous continuions ensemble pour une autre paire d'années, car nous pouvons construire sur le travail que nous avons déjà achevé et continuer de progresser avec la moto. Il devrait être définitivement l'une des personnes qui devrait bénéficier de tout ce que nous avons réalisé et appris, et ce sur quoi nous allons mettre l'accent à l'avenir."

Huit points au compteur en 2018

Espargaró a pour le moment inscrit l'intégralité des points de KTM en 2018, avec une 11e place en Argentine suivie d'une 13e lors du Grand Prix des Amériques, et figure à la 14e place du championnat.

Mais plus que les résultats prometteurs, c'est le sentiment de faire partie d'un grand projet qui semble avoir convaincu le Catalan à poursuivre l'aventure avec son employeur. "Cela a été très facile pour moi que de prendre cette décision", explique-t-il. "Je n'ai pas songé à une autre possibilité ne serait-ce qu'une minute. Je ne peux pas cacher à quel point je suis heureux d'être impliqué dans cet incroyable projet, en dépit de défis et de tout le travail qu'il reste encore à faire."

Les résultats des RC16 sont en effet un peu plus en retrait que l'an passé, mais cela n'effraie pas l'Espagnol, rassuré par le sérieux et l'intense programme de développement avec lequel KTM s'est distingué depuis son arrivée dans la catégorie reine. "J'aime la philosophie de KTM, et je veux continuer à essayer d'atteindre mes objectifs", reprend-il. "Je ne sais pas à quel moment nous en serons capables, mais je suis sûr que cela va se produire. Je dois remercier toute l'équipe pour tout son engagement et tout leur soutien, et notamment mon mécanicien en chef, Paul Trevathan, et bien sûr Mike Leitner et Pit Beirer, qui font tout leur possible chaque jour. Et, bien sûr, tout le monde qui travaille sur les courses mais aussi à Munderfing. Nous sommes une équipe avec un objectif ambitieux. J'apprécie mes meilleurs moments en MotoGP, et je suis très heureux de savoir que je vais continuer ici au moins jusqu'à fin 2020."

Pol Espargaró voudra sans doute signer son premier top 10 de l'année ce week-end à domicile, à l'occasion du Grand Prix d'Espagne sur le circuit de Jerez.

partages
commentaires
Crutchlow : "Si je n'y crois pas, il n'y a aucune raison d'être ici"

Article précédent

Crutchlow : "Si je n'y crois pas, il n'y a aucune raison d'être ici"

Article suivant

Aprilia optimiste à l'approche des manches européennes

Aprilia optimiste à l'approche des manches européennes
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021