MotoGP
11 oct.
Événement terminé
18 oct.
Événement terminé
25 oct.
Événement terminé
08 nov.
Événement terminé
15 nov.
Événement terminé
22 nov.
Événement terminé

Joan Mir, un nouveau roi discret pour le MotoGP

partages
commentaires
Joan Mir, un nouveau roi discret pour le MotoGP
Par :
Co-auteur: Léna Buffa

Pour Motorsport.com, l'entourage de Joan Mir décrit le nouveau Champion du monde MotoGP, d'un point de vue professionnel mais aussi humain. Un jeune homme de 23 ans au parcours fulgurant et à la tête bien faite.

Pour en savoir plus sur quelqu'un, il n'y a pas de meilleur moyen de s'y prendre que d'interroger ceux qui l'entourent, qu'il s'agisse de ses collègues, de ses collaborateurs, de ses patrons ou même de ses adversaires, afin qu'ils puissent décrire ses qualités et ses défauts. Et dans le cas de Joan Mir, il s'avère qu'il est très difficile de trouver quelqu'un qui ait un mot négatif à dire à son sujet, ce qui est loin d'être acquis dans un environnement aussi compétitif et dur que le MotoGP, où l'on cherche la plupart du temps à déstabiliser comme on peut l'adversaire. "Sympa", "bosseur", le nouveau lauréat de la catégorie reine est décrit comme un type bien, en plus de s'être affirmé comme un redoutable concurrent en piste.

L'arrivée du jeune pilote majorquin en MotoGP pourrait parfaitement définir son caractère. Sans faire de bruit, il a signé un contrat de pilote officiel Suzuki pour la saison 2019, après avoir passé seulement un an en Moto2, où il se trouvait au cœur des turbulences qui ont secoué l'équipe Marc VDS. Avant d'opter pour la marque d'Hamamatsu, il disposait également d'une possibilité de rejoindre Honda, qui avait mis une option sur lui, mais le fait que le HRC ne souhaite pas l'intégrer à son équipe officielle a fait capoter l'accord. Les réserves du constructeur à l'aile dorée contrastaient avec la volonté féroce de Suzuki, qui s'exprimait par l'intermédiaire de Davide Brivio, de convaincre celui qui avait remporté le titre Moto3 en 2017 de rejoindre son programme, lui garantissant qu'il s'agirait de l'environnement idéal pour se former et se développer.

Les pilotes Yamaha inquiets de devoir garder la même moto en 2021

Article précédent

Les pilotes Yamaha inquiets de devoir garder la même moto en 2021

Article suivant

Photos - Le casque de Champion du monde de Joan Mir

Photos - Le casque de Champion du monde de Joan Mir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Joan Mir
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Oriol Puigdemont