Jorge Lorenzo va manquer les deux prochains Grands Prix

Le pilote Honda en MotoGP, Jorge Lorenzo, va manquer les deux prochaines courses disputées en République Tchèque et en Autriche, insuffisamment remis qu'il est de la blessure au dos contractée à Assen.

Jorge Lorenzo va manquer les deux prochains Grands Prix

Lorenzo s'est fracturé le dos lors d'un accident survenu dans la première séance d'essais libres du Grand Prix des Pays-Bas. Il avait dû faire une croix sur le reste du week-end néerlandais mais également sur l'épreuve allemande du Sachsenring pour récupérer chez lui. Il était cependant attendu qu'il puisse faire son retour en piste dès après la trêve estivale, sur le tracé de Brno.

Cependant, Honda a annoncé ce mercredi que son pilote était insuffisamment remis pour pouvoir prétendre reprendre le guidon en République Tchèque mais également en Autriche, l'épreuve du Red Bull Ring se déroulant une semaine seulement après celle de reprise. Il sera de nouveau remplacé au sein du HRC par Stefan Bradl, qui a déjà terminé dixième en Allemagne pour le compte de la structure officielle.

Lire aussi :

"Après avoir souffert de fractures aux vertèbres T6 et T8 pendant le GP des Pays-Bas, Jorge Lorenzo a choisi de continuer à se concentrer sur sa convalescence et reviendra pour le GP de Grande-Bretagne le 25 août", peut-on ainsi lire dans le communiqué de Honda. "Jorge Lorenzo et l'équipe Repsol Honda ont convenu qu'il valait mieux que Lorenzo rate les manches tchèque et autrichienne pour poursuivre sa récupération et éviter tout risque de blessure supplémentaire."

"Après avoir passé les vacances d'été à travailler sur sa guérison, l'état de Lorenzo s'est amélioré mais il souffre encore un peu et ses mouvements sur une moto restent limités. Silverstone a été fixé comme nouvel objectif pour son retour au sein du Repsol Honda Team et Stefan Bradl pilotera à sa place la RC213V sous les couleurs du Repsol Honda Team. L'Allemand avait été programmé pour le GP de République Tchèque, mais il remplacera Lorenzo comme il l'avait fait au Sachsenring."

C'est donc un nouveau coup dur pour le triple Champion du monde MotoGP qui connaît une première saison cauchemardesque avec le constructeur japonais, où il n'a encore jamais été à 100% physiquement et n'a pas signé le moindre top 10. Il s'était notamment brisé une nouvelle fois le poignet déjà fracturé pendant les essais libres du Grand Prix de Thaïlande 2018 (alors qu'il était encore pilote Ducati) lors d'un entraînement, ce qui l'avait contraint à manquer les premiers tests de pré-saison de 2019, avant de se fissurer une côte lors des essais du samedi au Qatar.

Une chute terrible lors du test post-Grand Prix de Catalogne le mois dernier s'est également ajoutée à un carambolage survenu lors de la course du tracé de Barcelone quelques jours auparavant, dans lequel il a causé les chutes d'Andrea Dovizioso, Maverick Viñales et Valentino Rossi. Lorenzo est actuellement en 16e position du championnat pilotes, avec 19 unités à son compteur.

Avec Lewis Duncan 

Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
partages
commentaires
Pour Crutchlow, le championnat "est terminé depuis 4 courses"
Article précédent

Pour Crutchlow, le championnat "est terminé depuis 4 courses"

Article suivant

Dovizioso : "La concurrence a plus progressé que Ducati"

Dovizioso : "La concurrence a plus progressé que Ducati"
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021