Márquez : "Peut-être que nous devrons être plus patients"

Le pilote Honda se montre prudent à l’entame du Grand Prix des Pays-Bas, sur un circuit qui est normalement moins favorable à sa RC213V que d’autres.

Márquez : "Peut-être que nous devrons être plus patients"

Avec six podiums en sept courses, dont quatre victoires, Marc Márquez réalise son meilleur début de saison depuis 2014, et comptabilise 37 points d’avance au championnat sur Andrea Dovizioso. L’écart est en revanche bien plus serré entre les poursuivants, puisque l’Italien, son coéquipier Danilo Petrucci, et Álex Rins se tiennent en cinq points. Le fait de ne plus avoir d’adversaire direct pourrait changer légèrement la donne pour Márquez, qui doit désormais se concentrer sur plusieurs rivaux à la fois, mais il ne semble pas y prêter une trop grande attention et se concentre plutôt sur les deux courses consécutives qui arrivent.

"Je suis très content de notre performance cette saison. Nous roulons bien et nous essayons de gérer les différentes situations et les week-ends au mieux", a-t-il déclaré en conférence de presse. "Nous avons cette course et celle de l’Allemagne qui arrivent avant la pause estivale, et cela serait bien de partir en vacances de la meilleure des façons."

Lire aussi :

Vainqueur en date à Assen et tout bonnement invaincu au Sachsenring depuis qu'il a rejoint le MotoGP en 2013, le pilote espagnol sait néanmoins que d'autres pistes au programme de l'été ne seront pas très favorables à la Honda et il se prépare à devoir gérer plus que viser la victoire : "Nous savons que nous arrivons sur quelques courses où nous avons du mal. Il y aura des moments où nous devrons peut-être être plus patients, mais pour le moment nous avons réalisé un bon test à Montmeló, et il est clair que nous allons réessayer certaines choses sur des tracés différents, comme Assen."

Si la piste néerlandaise n'est pas forcément des plus avantageuses pour la RC213V sur le papier, il ne faut pas oublier que le Champion du monde en titre était parvenu à s’y imposer l’année passée, au terme d’une course très disputée. "C’est normalement une piste où nous avons un peu de mal, et où Yamaha et Suzuki roulent bien. L’an dernier nous avions réalisé un très bon week-end, nous avions le rythme, nous avions bien roulé et avions été rapides", a-t-il rappelé. "En course le groupe avait été important, et cela avait été l’une des meilleures courses de la saison pour moi. Nous avions gagné et, plus que les 25 points, nous avions eu le rythme durant la course et c’est le plus important."

L’objectif de ce Grand Prix des Pays-Bas est donc simple : essayer de terminer sur le podium. "Nous allons essayer de retrouver ce feeling spécial sur cette piste, surtout dans les secteurs 3 et 4, et viser le meilleur [résultat possible] dimanche : un podium ou peut-être la victoire", a-t-il ajouté. "Dovizioso est à 37 points et Petrucci et Rins ne sont pas loin. Si nous pouvons marquer 25 points nous essayerons, sinon 20 ou 16. Il est vrai que le second du championnat n’est plus très bien défini mais il faut continuer à attaquer et à travailler."

Lire aussi :

Le travail s’est par ailleurs poursuivi juste après le Grand Prix de Catalogne, avec un test organisé à Barcelone le lendemain, et pourrait déjà permettre quelques modifications ce week-end, à Assen. "On a essayé de petites choses lors du test, des choses importantes et d’autres plus petites. On essayera peut-être les petites ici", a expliqué Márquez. "Lorsque vous essayez une pièce importante il vaut mieux la tester sur d’autres circuits avant de la mettre. Nous partons avec notre base principale, et petit à petit nous inclurons peut-être des choses du test si nous y voyons plus clairs, sinon nous continuerons avec notre base."

partages
commentaires
Rossi : L'absence de victoires ? "Pas que pour moi"

Article précédent

Rossi : L'absence de victoires ? "Pas que pour moi"

Article suivant

Petrucci espère un nouveau contrat avant les vacances

Petrucci espère un nouveau contrat avant les vacances
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021