Márquez ravi après un des week-ends "les plus solides" de sa carrière

partages
commentaires
Márquez ravi après un des week-ends "les plus solides" de sa carrière
Par :
31 mars 2019 à 20:38

Marc Márquez a frappé un grand coup ce dimanche en Argentine, en dominant le deuxième Grand Prix de la saison 2019 de MotoGP.

Le Champion du monde en titre a dominé la deuxième manche de la saison dès le départ, où il a pris le meilleur depuis la pole position devant Andrea Dovizioso. Un envol parfait de la part du numéro 93 qui lui a ensuite permis de dérouler sa stratégie optimale.

Lire aussi:

"Je suis très content, car le meilleur scénario dans mes rêves cette nuit, c'était ça ! C'est le genre de courses où l'on a des sensations que l'on ne retrouve pas souvent le reste de l'année, de très belles sensations avec la moto. J'ai pu utiliser tout mon potentiel, surtout dans les premiers tours pour creuser l'écart, et puis ensuite il a fallu contrôler la course, et je pilotais très bien. C'était l'un des week-ends les plus solides de ma carrière en MotoGP", a-t-il expliqué au micro du site officiel du championnat.

Si tout s'est passé parfaitement pour Marc Márquez jusqu'au départ du Grand Prix, malgré un petit problème de chaîne en Essais Libres 4, l'Espanol avait tout de même un autre plan en tête au cas où une Ducati parvenait à prendre la tête avec son système de départ perfectionné...

Lire aussi :

"[J'avais] un plan B au cas où je n'arrivais pas à prendre un bon départ ou si une Ducati surgissait avec leur 'holeshot device'. Je me disais que s'ils étaient devant, j'aurais économisé les pneus et puis j'aurais attaqué à la fin. Au premier tour j'ai vu l'écart et j'ai continué d'attaquer, c'est là que j'ai fait le plus de différence évidemment, puisqu'à la fin j'ai juste géré et j'ai ralenti le rythme."

Márquez a très vite porté son avance à près de dix secondes, tout en gardant un rythme de course très compétitif sur l'ensemble de l'épreuve. Cela était-il difficile, ou valait-il mieux continuer sur un haut rythme plutôt que de risquer de perdre la concentration ?

"C'était difficile de garder la concentration, surtout quand je voyais Alberto [Puig, team principal Honda] sur le muret des stands, me disant de me calmer, et d'être patient ! Quand je perdais le rythme, c'était encore pire pour moi donc j'ai gardé un rythme solide, bien sûr sans attaquer à 100%, mais je me sentais très bien avec la moto."

Article suivant
Championnat - Márquez prend les commandes

Article précédent

Championnat - Márquez prend les commandes

Article suivant

Rossi sur le podium pour la 1re fois depuis le Sachsenring 2018 !

Rossi sur le podium pour la 1re fois depuis le Sachsenring 2018 !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu