Mick Doohan impressionné par Joan Mir

Parmi ses nouveaux admirateurs, Joan Mir compte l'un des plus grands champions des Grands Prix moto, resté un fidèle observateur depuis la fin de sa carrière en 1999. Mick Doohan voit grand pour le pilote Suzuki !

Mick Doohan impressionné par Joan Mir

Personne n'est parvenu à se montrer plus régulier que Joan Mir depuis le mois d'août. Monté sur le podium pour la première fois de sa carrière MotoGP au Grand Prix d'Autriche, le jeune pilote espagnol en a cumulé quatre en cinq manches et empoché plus de points que quiconque (89). Des résultats qui lui ont permis de se hisser à une deuxième place désormais menaçante pour Fabio Quartararo, puisque le Majorquin n'a plus que huit petites unités de retard sur le leader du championnat.

Au fil des week-ends, celui qui était encore un pilote peu expérimenté en début de saison, et sur le papier second d'un Álex Rins au profil de leader chez Suzuki, s'est forgé une nouvelle stature. Contre toute attente, c'est sur lui que les paris sont placés pour aller chercher ce qui serait le premier titre du constructeur d'Hamamatsu depuis 20 ans.

Lire aussi :

Joan Mir déplore pourtant de façon récurrente le retard pris en qualifications, sa GSX-RR peinant à prétendre aux meilleures places sur la grille. Mais en course, la tendance s'inverse et la Suzuki devient une arme redoutable au point d'être considérée par beaucoup comme la meilleure machine du plateau. Une moto agile, maniable, et qui semble de plus parfaitement gérer des gommes qui tendent à porter les cerveaux de certains techniciens à ébullition. Une machine, aussi, qui a gagné en puissance grâce à une évolution que le constructeur a voulue progressive.

Cette régularité ne passe pas inaperçue, et Mick Doohan fait notamment partie des nouveaux admirateurs de Joan Mir, lui qui suit cette année les Grands Prix à distance depuis sa résidence européenne.

"Ce que fait Mir est impressionnant et cela montre à quel point la Suzuki est bonne", observe le quintuple Champion du monde pour Motorsport.com. "Joan est clairement devenu candidat au titre. Ce serait formidable de voir Suzuki remporter le titre en MotoGP. Ça fait longtemps que ça n'est pas arrivé et Mir pourrait être le pilote qui y parvient."

Successeur de Doohan au championnat, son ancien coéquipier Alex Criville est tout aussi enthousiaste. "Joan Mir est la révélation, c'est incroyable !" juge-t-il auprès de Motosan. "C'est un pilote qui ne se qualifie pas très bien, mais il réalise des remontées spectaculaires. [...] Je pense qu'il fait partie des pilotes sur lesquels il faut parier."

L'équipe Suzuki, dont la marque fête son centenaire, vient d'atteindre le cap des 300 podiums dans la catégorie reine grâce à la double présence de Joan Mir et d'Álex Rins sur la boîte à l'issue du Grand Prix de Catalogne. Il lui reste six courses pour tenter de maintenir cette tendance et, qui sait, aller chercher le meilleur cadeau d'anniversaire qui soit !

partages
commentaires

Voir aussi :

Ces Grands Prix où Suzuki a placé deux pilotes sur le podium
Article précédent

Ces Grands Prix où Suzuki a placé deux pilotes sur le podium

Article suivant

Une 2e année chez Ducati, une stabilité à exploiter pour Zarco

Une 2e année chez Ducati, une stabilité à exploiter pour Zarco
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021