Lourdement tombé, Oliveira a un poignet très douloureux

Miguel Oliveira est lourdement tombé en début de journée au GP de Styrie. Resté sonné sur le bord de la piste, c'est finalement son poignet qui lui fait le plus mal et qui a énormément limité son roulage dans la suite de la journée.

Lourdement tombé, Oliveira a un poignet très douloureux

Le virage 3 du Red Bull Ring était craint par les pilotes après le spectaculaire accident impliquant Johann Zarco et Franco Morbidelli l'an dernier, et que Valentino Rossi et Maverick Viñales ont évité de peu. Un incident d'une autre nature s'est tenu au même endroit dans la première séance d'essais du week-end ce vendredi, quand Miguel Oliveira a été victime d'un violent highside.

Sa tête ayant heurté le sol, comme en témoignent les stigmates sur son casque râpé, le pilote KTM a pu quitter la piste par ses propres moyens mais il s'est vite assis au sol, restant prostré plusieurs minutes. Une fois de retour dans son garage, il n'a pas repris la piste et s'est dirigé vers le centre médical et même si aucune fracture n'a été décelée, Oliveira n'a fait qu'un seul tour dans l'après-midi, en raison d'une forte douleur au niveau du poignet droit, sur lequel il a placé une poche de glace.

 

Celui qui a remporté son premier succès sur cette piste l'an dernier a expliqué qu'il avait du mal à utiliser son levier de frein, ce qui semble avoir contribué à sa chute : "Avant tout, je suis déçu et vraiment désolé pour ce début de week-end", déclare Oliveira. "Durant la séance, mon levier de frein s'est rapproché du guidon et j'avais du mal à freiner, donc je suis revenu au garage plusieurs fois pour comprendre ce qu'il se passait et tenter d'améliorer les performances."

"J'ai repris la piste et je suis sorti un peu large au virage 3. Quand j'ai remis les gaz, je n'ai eu aucun anti-patinage sur la trajectoire, j'ai fait un highside et en tombant, je crois que ma main a percuté le guidon. C'est ce qui me fait le plus mal. On a écarté tous les doutes pour voir si on continuait et ce qui sera possible."

Même s'il n'a fait qu'un tour après sa chute et que la douleur reste présente, Miguel Oliveira devrait donc être en mesure de reprendre la piste samedi.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

EL2 - Savadori leader surprise sous la pluie, Zarco deuxième

Article précédent

EL2 - Savadori leader surprise sous la pluie, Zarco deuxième

Article suivant

Pour Quartararo, la reprise rime avec "cauchemar" sous la pluie

Pour Quartararo, la reprise rime avec "cauchemar" sous la pluie
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021