Morbidelli rejoint par l'ancien technicien de suspensions de Rossi

Andrea Dovizioso devrait bel et bien continuer de travailler avec Ramón Forcada en 2022, tandis que Franco Morbidelli sera rejoint par Patrick Primmer, ancien technique d'Öhlins.

Morbidelli rejoint par l'ancien technicien de suspensions de Rossi

D'après les informations de Motorsport.com, Yamaha a décidé de recruter Patrick Primmer, ancien responsable des suspensions de Valentino Rossi et Jorge Lorenzo. Il doit rejoindre Fabio Quartararo en tant que chef mécanicien à partir de la saison prochaine.

Le vice-Champion du monde 2020 a fait son retour à la compétition ce week-end dans le cadre du Grand Prix de Saint-Marin, à Misano, après avoir manqué cinq manches à la suite d'une opération du genou gauche subie au mois de juin. Pendant son absence, le divorce entre Maverick Viñales et Yamaha lui a ouvert une porte inespérée et ce n'est plus dans le team Petronas SRT mais bien dans l'équipe officielle de Yamaha que Morbidelli a retrouvé le paddock. Il y a rejoint Fabio Quartararo pour finir la saison, avec en poche un contrat couvrant également les championnats 2022 et 2023.

Lire aussi :

Avec ce transfert, Morbidelli a été séparé de Ramón Forcada, pourtant acteur majeur de sa progression depuis l'an dernier. Afin, a-t-il expliqué, de ne pas ajouter d'autres chamboulements dans des équipes ayant déjà subi de grands changements cet été, le pilote italien a été placé aux côtés de Silvano Galbusera, celui qui fut l'ingénieur de Valentino Rossi de 2014 à 2019.

Le #46 l'a ensuite remplacé par David Muñoz, et Galbusera a rejoint l'équipe d'essais du constructeur japonais pour une saison 2020 qui aurait dû le voir travailler avec Jorge Lorenzo mais qui n'a été que très peu exploité, COVID-19 oblige. Cette année, il a accompagné Cal Crutchlow, avant d'être à nouveau placé par Yamaha dans le stand de son équipe de course, cette fois avec Maverick Viñales, peu avant le départ fracassant de l'Espagnol.

À Misano, la place précédemment occupée par Morbidelli chez SRT est revenue à Andrea Dovizioso, qui prend donc ses marques avec la M1 en profitant de l'expertise de Ramon Forcada. Il n'a toutefois pas été clairement précisé si l'ingénieur espagnol resterait à cette place la saison prochaine ou s'il retrouverait Morbidelli.

D'après les informations de Motorsport.com, Forcada restera bel et bien aux côtés d'Andrea Dovizioso au sein du team désormais rebaptisé RNF. C'est Patrick Primmer, un ancien d'Öhlins, qui prendra la responsabilité du team technique du #21. L'Australien se trouve dans son pays depuis plusieurs mois en raison des restrictions de mobilité imposées par la crise sanitaire, mais il attend de pouvoir reprendre les voyages une fois les frontières rouvertes.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Mir a "du mal à comprendre" que Márquez continue à prendre sa roue

Article précédent

Mir a "du mal à comprendre" que Márquez continue à prendre sa roue

Article suivant

Photos - Bagnaia et les pilotes Ducati dominent, Quartararo résiste

Photos - Bagnaia et les pilotes Ducati dominent, Quartararo résiste
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021