Preview
MotoGP GP de Saint-Marin

Le programme du GP de Saint-Marin MotoGP 2023

En l'absence cette année d'Aragón, le Grand Prix de Saint-Marin constitue le dernier rendez-vous européen avant la finale de Valence, dans deux mois et demi. Suivie par un important test lundi, la 12e manche de la saison ramène le contingent italien sur ses terres.

L'été touche à sa fin et, avec lui, le cœur de la saison européenne du MotoGP. Avant d'embarquer pour une très longue tournée outre-mer, le championnat repasse par l'Italie pour un Grand Prix faisant néanmoins la promotion du petit état voisin de Saint-Marin. Trois mois après le Grand Prix national officiel, cap vers la région Émilie-Romagne, véritable poumon de la compétition moto de l'autre côté des Alpes en sa qualité de patrie de nombreux teams et pilotes.

Le circuit de Misano, qui porte le nom de Marco Simoncelli, est posé entre les plages bondées de la côte adriatique et les collines de la paisible campagne environnante. Les lieux sont habitués à voir déferler chaque année, à pied ou à vélo, des hordes de tifosi tout de jaune vêtus à la gloire de Valentino Rossi. Privés désormais de leur idole, les spectateurs peuvent se consoler avec les succès de la jeune génération italienne, dans une ambiance inimitable d'été indien, immuable en cette partie de la saison.

Lire aussi :

Les horaires du GP de Saint-Marin

Le départ de la course sprint MotoGP sera donné samedi à 15h, tandis que la course principale s'élancera dimanche à 14h.

Retrouvez le programme à votre heure ici.

Où regarder le Grand Prix de Saint-Marin ?

Les chaînes du groupe Canal+ sont le diffuseur officiel du MotoGP en France. Comme à l'accoutumée, elles retransmettront l'intégralité du programme du GP de Catalogne cette semaine. Il faudra s'installer sur Canal+ Sport 360 pour suivre les deux premières journées, pour les trois catégories, ce qui inclut les essais, les qualifications et la course sprint MotoGP.

Dimanche, le warm-up sera toujours diffusé sur Canal+ Sport 360, de même que les courses des catégories Moto3 et Moto2. En revanche, il faudra basculer sur Canal+ pour la course MotoGP.

Le circuit de Misano

Piste courte avec ses 4,2 km, Misano se parcourt dans le sens des aiguilles d'une montre contrairement à ce qui se faisait dans le passé. Avec ses 16 virages, tantôt serrés tantôt rapides, et dont quelques-uns font partie des plus mémorables de la saison, le circuit fait appel à des motos aux qualités complémentaires, entre freinages précis, bons passages de courbe et fortes réaccélérations, mais ne leur offre qu'une courte ligne droite pour exprimer leur puissance maximale.

Souvent critiquée pour son grip plutôt faible, conséquence directe de la proximité immédiate des places et du sable apporté par le vent, la piste a été resurfacée il y a trois ans et semble mieux convenir aux pilotes sur ce point.

Caractéristiques de la piste :

Construction 1972
Longueur de la piste 4,226 km
Largeur de la piste 14 m
Virages 6 gauche - 10 droite
Plus longue ligne droite 530 m
Pole position à gauche
Distance de la course MotoGP 114,102 km (27 tours)
Distance de la course sprint 54,938 km (13 tours)

Records en vigueur :

Meilleur temps en course Enea Bastianini 1'31"868 2022
Record absolu de la piste Marco Bezzecchi 1'30"846 2023
Record de la pole Pecco Bagnaia 1'31"065 2021
Record V-max Johann Zarco 305,0 km/h 2021
Record vitesse moyenne Marco Bezzecchi 167,4 km/h 2023

Le palmarès du GP de Saint-Marin

Entré au calendrier en 1980 à l'époque où il se faisait appeler Grand Prix des Nations, le circuit de Misano a vu passer bien des champions, mais il a choisi de rendre un hommage permanent à deux d'entre eux : Marco Simoncelli, qui résidait tout près de là et dont le circuit porte le nom, et Daijiro Kato dont le nom a été donné à la rue menant à l'entrée principale.

En dépit de la motivation bien particulière des pilotes locaux pour y briller, et malgré la passion frénétique qui s'abat chaque année sur le circuit, Misano n'est pas pour autant un terrain de jeu béni pour les Italiens. Depuis son retour au calendrier en 2007, après 14 ans d'absence, l'hymne de Mameli n'y a retenti que sept fois en MotoGP : trois fois pour des victoires de Valentino Rossi, puis pour celles d'Andrea Dovizioso en 2018, de Franco Morbidelli en 2020 et de Pecco Bagnaia ces deux dernières saisons.

Alors qu'en 2021 Fabio Quartararo s'était mêlé aux Ducati à l'avant de la grille de départ, puis montré impressionnant en fin de course pour remonter sur Bagnaia et le mettre sous pression, l'édition 2022 a été celle de la suprématie du constructeur italien. Quatre Ducati se trouvaient à l'avant de la grille, après quoi la course a livré l'un des duels Bagnaia-Bastianini, reléguant la concurrence aux seconds rôles.

Les 10 derniers polemen et vainqueurs à Misano :

Année Pole position Victoire
2022 Jack Miller Pecco Bagnaia
2021 Pecco Bagnaia Marc Márquez
2021 Pecco Bagnaia Pecco Bagnaia
2020 Maverick Viñales Maverick Viñales
2020 Maverick Viñales Franco Morbidelli
2019 Maverick Viñales Marc Márquez
2018 Jorge Lorenzo Andrea Dovizioso
2017 Maverick Viñales Marc Márquez
2016 Jorge Lorenzo Dani Pedrosa
2015 Jorge Lorenzo Marc Márquez

Course suivante : Grand Prix d'Inde (22-24 septembre)

Calendrier MotoGP

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Márquez sent les efforts de Honda : "Le Japon réagit et c'est bien"
Article suivant Zarco : "C'est difficile pour moi d'être rapide ici"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France