Radios : les pilotes pointent des défaillances

Le système de communication radio testé mardi à Misano est encore perfectible selon plusieurs pilotes, notamment pour réduire le bruit du vent. La Dorna évalue les changements à apporter.

Radios : les pilotes pointent des défaillances

Les pilotes du MotoGP ont pu découvrir un système de communication radio lors des tests de Misano mardi. Ce dispositif, déjà évalué par Stefan Bradl dans les essais du Grand Prix de Saint-Marin, a pour but de permettre à la direction de course d’envoyer des messages automatiques, au sujet des drapeaux ou de pénalités.

La Dorna, promoteur du MotoGP, souhaite voir arriver les radios en course, à la suite de l’accident de Johann Zarco et Franco Morbidelli au Grand Prix d'Autriche. Les pilotes n’ont pas tous reçu l’information du drapeau rouge au même moment et lors d'une réunion de la Commission Sécurité la semaine suivante, les pilotes ont accepté de tester le dispositif. Après le test de mardi, Andrea Dovizioso estime que des progrès sont nécessaires.

"C’est bien parce que le son était clair et que je pouvais entendre ce qu’ils disent", précise le leader du championnat. "Mais malheureusement, il y a… il faut changer l’écouteur parce que j’avais l’impression de ne pas avoir de bouchon, donc le bruit [du vent] était très présent et que je n’entendais pas trop le moteur."

Lire aussi :

Joan Mir demande à améliorer la réduction du bruit : "Nous avons essayé [la radio] sur notre première sortie. Il faut continuer à travailler dessus parce que le projet reste très récent, il faut des progrès sur tous les fronts. Mais nous verrons. En continuant à travailler, ce sera peut-être utilisable. Normalement, nos bouchons [réduisent un peu plus le bruit]. Nous n’entendons presque rien, et avec ça nous avons l’impression d’entendre plus [le vent]. Cela peut poser problème à certains pilotes."

Les essais de Pol Espargaró ont été encore plus difficiles. il a dû écourter le test : "Malheureusement, ce n’était pas très bon", déplore le pilote KTM. "J’entendais et je comprenais les messages, ce qui est positif. Mais le problème est la réduction du bruit. Les bouchons que nous avons [habituellement] annulent le bruit et [avec la radio], c’était trop bruyant, c’était impossible de rouler. J’ai dû rentrer aux stands à cause du bruit. Des progrès sont nécessaires."

La Dorna satisfaite mais prête à faire des changements

Les essais de mardi avaient surtout pour but de vérifier si les pilotes entendent les messages et si cela ne les perturbe pas. La Dorna se réjouit des premiers résultats mais elle a conscience que des progrès sont nécessaires sur le plan technique.

"Disons que ce n’était qu’un premier test préliminaire, pour tester essentiellement deux choses", explique Carlos Ezpeleta, directeur sportif de la Dorna. "D’abord, savoir si les pilotes entendent les messages dans les écouteurs. Et ensuite, voir si les messages les perturbent quand ils sont dans une courbe ou dans une phase de concentration. Dans les deux cas, les résultats ont été très bons, d'après les pilotes avec qui nous avons discuté. Donc nous sommes plutôt satisfaits."

"Il y a clairement des choses à améliorer sur le système. Il faut écouter les pilotes et voir les besoins pour la suite, s’il doit y avoir un câble ou pas, la taille du récepteur sur la combinaison, l’écouteur et la réduction du bruit de la moto."

partages
commentaires
Rossi aimerait voir Dovizioso pilote d'essais chez Yamaha
Article précédent

Rossi aimerait voir Dovizioso pilote d'essais chez Yamaha

Article suivant

Les tests de Portimão avec les pilotes titulaires

Les tests de Portimão avec les pilotes titulaires
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021