Stats - Fabio Quartararo fait déjà mieux qu'en 2020

Sur un circuit souvent favorable à Yamaha, Fabio Quartararo a décroché son quatrième succès de l'année, un de plus que sur l'année 2020.

Stats - Fabio Quartararo fait déjà mieux qu'en 2020

>> Troisième lors de sa première course en MotoGP sur ce circuit il y a deux ans, Fabio Quartararo a décroché sa septième victoire dans la catégorie, autant qu'Alex Barros en 500cc. Il s'agit du quatrième succès du Français cette année, soit déjà un de plus que sur l'ensemble de la saison 2020.

>> Fabio Quartararo a maintenant mené 82 tours cette année, plus du double de son premier poursuivant dans cet exercice, Marc Márquez, grâce à ses 33 tours au premier rang au Sachsenring. Il n'y a qu'en Allemagne et au GP du Qatar que le pilote Yamaha n'a passé aucun tour en tête cette année.

Lire aussi :

>> Quartararo a également réalisé le meilleur tour en course, son septième en MotoGP et le troisième depuis le début de l'année.

>> Maverick Viñales a mis fin à une série de six poles des pilotes français, cinq pour Quartararo et une pour Johann Zarco, s'offrant le meilleur temps des qualifications pour la première fois depuis le GP d'Émilie-Romagne l'an passé, dix ans après sa seule pole à Assen, en 125cc. Cette pole était sa 13e pole, ce qui fait de lui l'égal de Sete Gibernau et Loris Capirossi.

>> Le chrono de la pole de Viñales, réalisée en 1'31"814, est le plus rapide de cette version du tracé. Le précédent record appartenait à Quartararo, auteur de la pole en 1'32"017 il y a deux ans.

>> Yamaha a décroché son 18e succès sur le circuit d'Assen, le huitième sur les 12 dernières éditions disputées. La pole de Viñales était aussi la 18e pour la firme d'Iwata.

>> Le team Yamaha factory compte maintenant cinq succès cette année. Il faut remonter à la saison 2016 pour retrouver une si bonne saison de l'équipe basée à Lesmo, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi ayant remporté six succès à eux deux cette année-là.

>> Joan Mir a décroché son premier podium à Assen, toutes catégories confondues. Son meilleur résultat aux Pays-Bas était une cinquième place conquise en Moto2 lors de sa seule saison dans la catégorie, en 2018.

>> Souvent à la peine le samedi, les deux pilotes Suzuki se sont qualifiés directement pour la Q2 pour la deuxième fois seulement de l'année, après le GP d'Espagne. L'équipe Championne en titre avait aussi placé Mir et Álex Rins en Q2 dans les deux manches de Losail puis à Portimão, mais le #36 avait dû passer par la Q1 à chaque fois. À l'opposé, Zarco a dû disputer aux Pays-Bas sa première Q1 de l'année.

>> Cette piste réussit rarement à Ducati, qui n'y compte qu'un seul succès, conquis par Casey Stoner en 2008, mais la sixième place est le plus mauvais résultat de l'équipe officielle à Assen depuis la 10e place d'Andrea Dovizioso en 2010. Zarco a néanmoins offert à la marque une quatrième place, comme Dovi il y a deux ans.

Lire aussi :

>> La 20e place de Marc Márquez sur la grille a été son plus mauvais résultat sur ce tracé, le pilote espagnol s'étant toujours qualifié parmi les quatre premiers aux Pays-Bas en MotoGP par le passé. La septième place du lendemain a également été son plus mauvais résultat dans cette épreuve qu'il avait toujours terminée sur le podium par le passé.

>> Vainqueur huit fois à Assen en MotoGP, Valentino Rossi n'a connu que son troisième abandon sur le circuit néerlandais. Le Docteur avait déjà chuté lors de la précédente visite aux Pays-Bas, en 2019.

>> La chute de Jack Miller a mis fin à une série de cinq arrivées de l'Australien dans les points. Fabio Quartararo a de son côté marqué des points pour la dixième fois consécutive, une première depuis son arrivée en MotoGP, le Français étant depuis le Sachsenring le seul pilote du plateau à avoir inscrit des points à chaque course cette année. Miguel Oliveira a de son coté interrompu une série de trois podiums et Johann Zarco une série de trois qualifications en première ligne.

>> En piste uniquement lors des séances d'essais du vendredi au GP d'Europe l'an dernier, Garrett Gerloff a pris son premier départ en MotoGP, en remplacement de Franco Morbidelli, forfait en raison d'une blessure au genou. Celui qui roule habituellement en WorldSBK est devenu le premier Américain à disputer une course dans la catégorie depuis les deux départs du regretté Nicky Hayden en 2016.

partages
commentaires

Voir aussi :

Rins/Zarco : "manœuvre stupide" pour l'un, "sous contrôle" pour l'autre

Article précédent

Rins/Zarco : "manœuvre stupide" pour l'un, "sous contrôle" pour l'autre

Article suivant

Pecco Bagnaia : "Peut-être ma course la plus difficile en MotoGP"

Pecco Bagnaia : "Peut-être ma course la plus difficile en MotoGP"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021