Viñales : "Ce sera une course très dure, il faudra être intelligent"

partages
commentaires
Viñales :
Par : Léna Buffa
3 juin 2017 à 16:45

Le leader du championnat bénéficiera de la meilleure position sur la grille de départ du Mugello, mais il pressent que le plus dur reste à faire.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team après les qualifications
Le casque de Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Alvaro Bautista, Aspar Racing Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Maverick Viñales a décroché ce samedi sa troisième pole position de la saison. Après celle qui découlait de l'annulation des qualifications au Qatar, puis celle qu'il a été conquérir au Mans, c'est au Mugello, devant les tifosi, qu'il a été chercher le meilleur temps de la Q2 cet après-midi.

L'Espagnol s'est mis à l'abri en étant le premier à retrouver les 1'46 pendant cette séance, son chrono résistant par la suite aux assauts venus de toutes parts. Dans un classement particulièrement compact, il a luxe de compter une avance de 0"239 sur son plus proche poursuivant, un écart similaire à celui qui sépare le deuxième et le sixième pilote classés.

"Tout le monde est très proche", constate le leader du championnat, "alors demain je crois qu'il faudra vraiment être intelligent, essayer de prendre un bon départ et d'attaquer dès le début. Les trois premiers tours de la course seront très importants."

Lui qui n'a jamais remporté de course MotoGP en bouclant chaque tour en tête, se sent-il apte à s'échapper demain ? "Cela dépendra beaucoup de mes sensations. Si je me sens bien et prêt, j'attaquerai dès le départ, j'essaierai de prendre un bon départ et d'attaquer fort parce que nombreux sont les pilotes qui peuvent faire de bons temps", remarque-t-il. "Si je vois que, dès le premier tour, je me sens bien avec les pneus, alors il est clair que je vais essayer."

Après deux jours de forte chaleur, les prévisionnistes annoncent une légère baisse des températures pour demain. Cela pourrait-il changer la donne ? "S'il fait plus frais, c'est toujours un peu mieux pour mon style de pilotage", sourit Viñales. "En tout cas, on a encore beaucoup de choses à tester au warm-up et je dois encore parler avec mon team. Demain, le choix de pneus sera vraiment important. Il faut donc être intelligent et essayer de prendre la bonne décision."

"Ce sera une course très dure, compte tenu des adversaires parce qu'ils sont très proches, et aussi des températures élevées. Le Mugello est toujours une piste très physique, alors il faut être prêt pour demain, faire très attention aux pneus, le choix sera très important."

Un peu de nervosité après la chute

Ce retour au sommet de la hiérarchie fait suite à la lourde chute subie hier après-midi. S'il souffre un peu du bras, le pilote Yamaha a pu rassurer ses supporters et se rassurer lui-même quant à sa capacité à rebondir.

"Après la chute d'hier, j'étais plutôt nerveux sur la moto pendant les EL3, ça n'a pas été une petite chute alors c'était une séance difficile pour moi. Pour les EL4 on a un peu modifié la moto et je me suis senti mieux, surtout avec l'avant, et puis en qualifs j'ai donné le meilleur de moi-même. J'ai encore un peu mal depuis hier mais ça n'est pas un problème pour piloter la moto. Demain ça ira et je suis très motivé", promet-il.

Article suivant
Rossi : "Je pensais sincèrement qu'il me serait impossible de courir"

Article précédent

Rossi : "Je pensais sincèrement qu'il me serait impossible de courir"

Article suivant

Pedrosa, Márquez et le casse-tête des pneumatiques

Pedrosa, Márquez et le casse-tête des pneumatiques
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Catégorie Qualifications
Lieu Mugello
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions