MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
EL3 dans
17 Heures
:
50 Minutes
:
32 Secondes
09 oct.
Prochain événement dans
13 jours
16 oct.
Prochain événement dans
20 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
48 jours
20 nov.
Prochain événement dans
55 jours

Viñales et Rossi entrevoient des progrès après le test de lundi

partages
commentaires
Viñales et Rossi entrevoient des progrès après le test de lundi
Par :

Chacun à leur manière, les pilotes Yamaha ont dressé un bilan positif des essais menés après le Grand Prix de Catalogne. Pilote le plus actif et le plus rapide, Maverick Viñales était particulièrement enthousiaste.

Après une course qui a tourné court dès le deuxième tour, avec une chute conjointe provoquée par Jorge Lorenzo, les pilotes officiels Yamaha ont tenté de profiter au mieux de la journée de test de lundi pour tourner la page et se concentrer sur la suite du championnat. Pour Maverick Viñales, c'est particulièrement réussi puisque le pilote espagnol a terminé la séance au sommet du classement et a pu trouver les bonnes sensations qu'il recherchait. Valentino Rossi, s'il n'a signé que le 14e temps, retient lui aussi des éléments positifs.

Lire aussi :

Seul pilote à avoir roulé sous les 1'39 grâce au time attack qu'il a produit en fin de journée, Viñales avait déjà obtenu satisfaction tout au long de ce lundi. "Je suis plutôt satisfait de ce test, pas pour mon temps mais pour la manière dont on l'a géré, parce qu'il était important de tester beaucoup de choses", retient-il. "Toute l'équipe a beaucoup travaillé et on a changé de nombreuses pièces sur la moto. Finir en tête est important pour nous, et aussi pour les mécaniciens, qui ont travaillé très dur. Mais le plus important c'est que mes sensations sur la moto aient été très bonnes."

Pour ce test, Yamaha confiait à ses pilotes des nouveautés d'électronique ainsi qu'un nouvel échappement, avec pour objectif d'adoucir l'accélération de la M1. Le pilote espagnol souhaitait principalement se concentrer sur son rythme de course afin de progresser sur la durée, aussi a-t-il mené son test avec un réservoir chargé, mais en étrennant des réglages différents de ceux qu'il avait dimanche.

"On a testé quelque chose de différent, pour essayer d'être meilleurs et je semble avoir beaucoup plus de feeling avec le pneu avant, car parfois je n'étais pas à 100% en confiance avec l'avant", retient l'Espagnol, pilote le plus actif de la journée avec 98 tours. "Je pense qu'on travaille dans la bonne direction, on a fait beaucoup, beaucoup de tours. Pour moi c'était bien de faire un time attack à la fin, parce que je sentais que j'étais en mesure de le faire, en termes d'énergie. C'est toujours difficile de dire qu'on a progressé, parce qu'on ne sait jamais comment est le grip, peut-être qu'il était excellent, mais en termes de rythme et par rapport à nos adversaires on était très proches, alors ça signifie qu'on a progressé."

"J'essaye toujours de recréer ce premier tour de la course, qui est pour moi le plus important, pour [mieux] stopper la moto et comprendre si on va dans la bonne direction. Aujourd'hui ça s'est bien passé. J'étais un peu fatigué après [la journée de dimanche], après les émotions et tout cela, mais j'ai quand même fait un bon temps et fini la journée d'une bonne façon", se satisfait-il, conscient néanmoins qu'il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin. "On essaye de rendre la moto plus fluide à bas régime, car c'est ce dont on a besoin pour être rapides en course. On a créé une bonne traction, mais il faut encore qu'on progresse."

Rossi espère des progrès dès les prochaines courses

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Comme à son habitude plus mesuré que son coéquipier à l'issue d'une journée d'essais de ce type, Valentino Rossi a tout de même fait état d'améliorations dont il espère profiter dès les prochains Grands Prix, ainsi que d'un travail qui commence à s'orienter en parallèle vers la saison prochaine.

"On a testé différentes choses afin de progresser, surtout au niveau de l'électronique, comme le traction control, le frein moteur. On a aussi testé des choses au niveau mécanique, différentes pièces sur la moto. Certaines choses sont meilleures, d'autres sont normales, mais on a en tout cas trouvé quelque chose de positif", explique-t-il auprès du site officiel MotoGP. "On travaille un peu pour l'avenir, pour l'année prochaine, et il y a aussi certaines choses pour les prochaines courses. On aura donc déjà de petites choses différentes et j'espère qu'on pourra être plus rapides."

Lire aussi :

Peu loquace sur le détail de son travail, Rossi a néanmoins évoqué l'évaluation de différents systèmes de freinage, ainsi que le nouvel échappement déjà aperçu vendredi et testé à nouveau lundi. "J'ai testé le nouvel échappement. Ce n'est que la première étape, juste une pièce, et franchement la différence est minime", explique-t-il. "J'ai testé le frein au pouce et aussi le frein comme sur un scooter. C'est intéressant, ça n'est pas si mal. […] Le frein au pouce est peut-être un peu plus facile. Mais ça peut peut-être être l'avenir, parce que de toute façon si tu as le frein à cet endroit-là, ça peut aider en milieu de virage."

"Il y a certaines choses qu'on peut utiliser, surtout au niveau de l'électronique et je pense que ça pourra nous aider", poursuit-il, sans toutefois trop s'avancer lorsqu'il lui est demandé si le travail va déjà dans la bonne direction pour le moyen terme. "Il est encore tôt pour le dire, car on a testé vraiment peu de choses. Quelques petites différences dans le moteur pour améliorer la distribution de puissance, ces choses-là, mais il est encore un peu tôt. Certaines choses sont meilleures, pour d'autres au contraire on s'attendait à ce qu'elles soient meilleures et elles ne l'étaient pas. Un bon test."

Espargaró en passager : "Ce n'était pas moi qui pilotais"

Article précédent

Espargaró en passager : "Ce n'était pas moi qui pilotais"

Article suivant

Nouvelle chute pour Lorenzo, qui ne veut pas s’alarmer

Nouvelle chute pour Lorenzo, qui ne veut pas s’alarmer
Charger les commentaires